personne

Famille Dombrowsky

Pays

Allemagne

Famille allemande de montreurs de marionnettes à fils ; au début du XXIe siècle, la famille Dombrowsky en est à la septième génération. Elle cultive le jeu de marionnettes à fils saxon traditionnel. L’histoire de la dynastie remonte aux environs de 1810, date des débuts de Johann Anton Kressig, funambule et marionnettiste.

Roswitha Sterl (née en 1930), petite-fille du marionnettiste Max Kressig, auquel les services culturels est-allemands (DDR-Kultubürokratie) avaient retiré la licence en 1951, épousa l’électricien Kurt Dombrowsky (né en 1931), qui obtint en 1953 une licence soumise à renouvellement annuel. Il donna au théâtre une orientation traditionnelle, cherchant sans cesse de nouveaux débouchés. Dès le début des années soixante-dix, on le sollicita souvent pour témoigner du théâtre traditionnel de marionnettes de son époque et de son art. Il transmit son savoir à ses élèves, mais aussi à ses propres enfants. Depuis 1982, son fils Uwe (né en 1955) et l’épouse de celui-ci, Evelyn, dirigent leur propre théâtre. Ses filles Bettina Fischer (née en 1958) et Kerstin Wilhelm (née en 1961) ont également le leur.

La famille Dombrowsky a fait perdurer jusqu’au XXIe siècle l’art particulier des marionnettes itinérants d’Allemagne centrale. Les scènes d’Uwe Dombrowsky et de Johannes et Bettina Fischer font partie des derniers théâtres de marionnettes itinérants d’Europe et continuent de cultiver le jeu baroque des XVIIIe et XIXe siècles.

(Voir Allemagne, Troupes itinérantes.)