organisation

Museo Internazionale delle Marionette Antonio Pasqualino (Palerme)

Museo Internazionale delle Marionette Antonio Pasqualino

Pays

Italie

Musée fondé en 1975 à Palerme sous le nom de Musée international de la Marionnette par l’Association pour la conservation des traditions populaires elle-même créée par Antonio Pasqualino. Le musée a fonctionné d’emblée comme un centre d’activités multiples, visant à relier le théâtre animé sicilien avec les dramaturgies d’autres pays.

En 1995, à la mort d’Antonio Pasqualino, il n’a pas été facile de donner une continuité à cette institution, car c’est à travers les études et les conférences du fondateur que le musée s’était fait apprécier en Sicile et au-delà.

Le musée contient environ quatre mille objets, avec en particulier un grand nombre de pupi siciliens, provenant presque tous de quatre théâtres (deux de Palerme, un de Catane, et un autre de Naples). Il faut y ajouter des objets provenant du monde entier, recueillis à la suite de campagnes de recherche, achetés à des antiquaires et aux nombreuses compagnies qui ont participé au cours des ans au festival de Morgana. Le musée gère en outre une bibliothèque consacrée au théâtre de figures et une vidéothèque doublée d’une audiothèque ; il organise des festivals et des expositions, produit des spectacles, publie les Archivi de Morgana.

En mai 2001, sur une candidature soutenue par le musée, l’UNESCO a proclamé les pupi siciliens « chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité ». La même année, l’Association a reçu le prix Costantino-Nigra pour la muséographie. Le musée devait inaugurer de nouveaux locaux à Palerme, au 5, Piazzetta Niscemi.

(Voir aussi Italie, Opera dei Pupi.)

Bibliographie

  • McCormick, John, with Alfonso Cipolla and Alessandro Napoli. The Italian Puppet Theater – A History. Jefferson (NC): McFarland & Co., 2010.
  • Vibaek, Janne. Guida al Museo internazionale delle marionette Antonio Pasqualino. Palermo, 1996.