technique

Chinni patti

Pays

Inde

Marionnettes à gaine du Karnataka, au Sud-Ouest de l’Inde. Dans la ville de Bangalore, certains mendiants, connus pour leur talent de marionnettiste, arpentent les rues, les marchés et les abords des temples, en tenant dans une main une chinni patti, « petite poupée » de bois et de paille de riz, et une paire de kartal (petites cymbales) dans l’autre. Ils chantent les aventures quotidiennes de marchands bernés, de notables volés et de maris trompés.

Sur la côte de Malabar, les hommes issus des couches aborigènes de la société du Karnataka utilisent des poupées similaires, portant elles aussi le nom de chinni patti, pour la célébration de pratiques magiques et de rituels tribaux, tels que le culte des bhuta, ces divinités agraires qui se dissimulent dans les rizières.

Aujourd’hui, les interprètes de chinni patti sont reconnus au sein de leur communauté et parfois sur le plan national pour leur contribution à l’art de la marionnette.

(Voir Inde, Sangeet Natak Akademi Awards pour la marionnette.)