organisation

Marionetas Marroquín

Pays

Pérou

Compagnie de marionnettes péruvienne fondée en 1952 à Lima par les sœurs Aurea, Estela et Marcela Marroquín. Les sœurs Marroquín débutèrent dans les marionnettes alors qu’elles étaient étudiantes. Leur troupe est l’une des plus anciennes du Pérou.
Marcela étudia notamment l’art de la scène à Lima et réalisa, en 1958, ses premiers spectacles de marionnettes pour la télévision. Elle voyagea et demeura deux ans et demi à Santiago du Chili où elle approfondit sa pratique. En 1970, elle fut invitée par le CREFAL (Centro Regional de Educación de Adultos y Alfabetización Funcional para América Latina ; aujourd’hui Centro de Cooperación Regional para la Educación de Adultos en América Latina y el Caribe (Centre de Coopération régionale pour l’Éducation des Adultes en Amérique latine et dans les Caraïbes) qui est affilié à l’UNESCO et a son quartier général à Mexico, pour donner des représentations de marionnettes destinées aux enfants et adultes.

Elle anime aujourd’hui le cours de marionnettes à l’Escuela Nacional de Arte Dramático (École nationale d’Art dramatique) de Lima.

Les Marionetas Marroquín sont le principal groupe qui expérimente, crée et gère des spectacles de marionnettes au Pérou. Le répertoire de la compagnie est vaste, mais il faut faire une mention particulière de Faust (1964, dans l’adaptation qu’en fit Javier Villafañe, qui est resté au répertoire, et d’El retablo de Maese Pedro (Le Retable de Maître Pierre, 1978) de Manuel de Falla sous la direction musicale de David del Pino Klinge, à l’occasion de la visite du roi d’Espagne. La compagnie se produit dans divers pays d’Amérique latine.

(Voir Pérou.)