organisation

Teatro de Títeres Mateluna

Pays

Uruguay

Farias et Ronald Santana. La Mateluna combine différentes techniques. Alicia Farias est particulièrement habile dans la fabrication des marionnettes et des costumes, tandis que Ronald Santana s’occupe surtout du dessin et de la musique et tous deux joignent leurs talents pour construire des scénographies et des dramaturgies élaborées.

Ils ont participé à des festivals locaux (Curitiba, Brésil en 1986), furent accueillis dans plusieurs villes brésiliennes (Porto Alegre, Florianapolis, Curitiba) et se produisirent à la télévision ainsi qu’à l’occasion de diverses manifestations comme les Jornadas de la OEA (Journées de la paix de l’OEA Organisation des États américains) en 1988 avec des spectacles pour enfants ou comme les Encuentro Latinoamericano de marionetistas (Rencontres latinoaméricaines des marionnettistes) de Trujillo (Pérou). Ils ont été également invités aux conférences données la même année par Philippe Genty sur « Les Relations entre l’acteur et l’objet animé ». En 1989, ils étaient en tournée à Buenos Aires et, en 1991, ils participèrent au Festival de marionnettes de Canela au Brésil.

Parmi leurs œuvres se distinguent La casa de la amistad (La Maison de l’amitié, 1982), Las aventuras de Matilde y Polydoro (Les Aventures de Matilde et Polydoro 1983), El zorro Julian (Le Renard Julian, 1985), La deuda eterna (La Dette éternelle, 1986), El regalo (Le Cadeau, 1989), Doña Soledad (1989), El sombrero de Serafín (Le Chapeau de Sérafin, 1990), La caja mágica (La Boîte magique, 1991).

(Voir Uruguay.)