organisation

Turak

Pays

France

Troupe française de théâtre visuel créée en 1985 à Lyon par Michel Laubu (né à Creutzwald en 1961). Le Turak construit des spectacles à l’aide d’objets quotidiens, en s’inspirant de mythologies anciennes ou imaginaires.

En 1979, Michel Laubu – alors lycéen – créa son premier spectacle dans des écoles maternelles. En 1981, il suivit une formation au Centre universitaire international de formation et de recherche dramatique (Nancy) où il découvrit les méthodes du théâtre oriental, du Théâtre Laboratoire de Wrocław et de l’Odin Theatre (Danemark). En 1984, il créa Le Poulailler, son premier « spectacle visuel, sonore et sans texte » dont le dispositif se réduisait à une valise.

L’originalité esthétique du Turak repose sur une confrontation entre l’étrangeté des objets créés et la quotidienneté des éléments qui les composent. Construits sur une dramaturgie et une narration non linéaires, les spectacles sont autant de voyages dans un univers surréaliste, à la découverte d’un monde (La Turakie) peuplé d’objets détournés et réorganisés dans une autre logique.

Après Lintang ou les princes de l’exil (1986), le Turak a remporté le 1er Prix du tremplin jeunes compagnies et le prix du public du festival d’Ambert avec Golek ou les mémoires d’une courge (1987). La Turakie a été inventée avec Zboïde, des pissenlits aux étoiles (1992) et a donné naissance à « l’archéologie Turak » à travers des « champs de fouilles » menés au Théâtre de la Marionnette à Paris.

Un livre a été écrit par Michel Laubu : L’Objet Turak (éditions de l’Œil, 1999). L’idée de Turakie a été exportée vers l’étranger, et plus précisément au Laos où, après trois ans d’atelier avec une compagnie locale, le spectacle Ka Bong a été créé en 2002, marquant ainsi la naissance du théâtre d’objets dans ce pays.

(Voir France.)

Bibliographie

  • Laubu, Michel. L’Objet Turak. Montreuil: Éditions de l’Œil, 1999.