personne

François Lazaro

Pays

France

Prénom

François

Nom

Lazaro

Naissance

Paris, France (1949)

Metteur en scène, auteur, interprète et pédagogue français. François Lazaro participa en 1973, avec Christian Chabaud et Michel Ploix, à la création de la compagnie Daru qui apporta un regard différent sur la marionnette avec un théâtre d’images sans texte. François Lazaro quitta Daru pour créer, en 1984, sa propre compagnie, Théâtre-Espace-Marionnette, rebaptisée Clastic Théâtre en 1996.

Après Le Horla (1987) d’après Guy de Maupassant, il créa Samotnosc (Solitude) (1988) d’après Bruno Schulz, pièce pour laquelle il collabora avec le Théâtre national Banialuka en Pologne ; Pour en finir encore (1989) d’après des textes non théâtraux de Samuel Beckett ; Les Portes du regard (1991), un montage de textes d’Arthur Rimbaud, Gaston Bachelard et du psychanalyste Ronald D. Laing ; L’Effacement (1992) d’après Erik Louis.

À partir de 1992, convaincu de la nécessité de rapprocher les auteurs vivants et la marionnette, il orienta ses recherches sur l’articulation de l’écriture contemporaine avec ce qu’il nomme « l’interprétation par délégation ». François Lazaro a également écrit Dormir (1998), avec Nicolas Goussef. Depuis 1994, il collabore avec l’écrivain Daniel Lemahieu et le sculpteur Francis Marshall : Entre chien et loup, spectacle qui connaîtra deux versions (en 1994 et en 1997), Parole mortes ou lettres de Pologne (1996), Le Rêve de votre vie (1999). Le Clastic Théâtre intervient aussi dans l’espace public avec des petites formes sur des textes contemporains : Un p’tit coup de théâtre (2001) et Pan sur le sida ! (2002) joués dans les bars et ailleurs.

Installée à Clichy (Hauts-de-Seine) depuis 1998, la compagnie anime un espace d’échange et d’expérimentation (le Laboratoire Clastic) et offre un soutien actif aux jeunes marionnettistes. En 1999, la compagnie a conçu le festival Objets et Comédies avec le théâtre municipal.

François Lazaro a été professeur à l’École nationale supérieure des arts de la marionnette (ESNAM) dont il a été le responsable de la pédagogie de 2001 à 2003. Il est aussi maître de conférence à l’université Paris III-La Sorbonne Nouvelle.

(Voir France.)