personne

Kambiz Samimi Mofakham

Prénom

Kambiz Samimi

Nom

Mofakham

Naissance

Téhéran, Iran (1952)

Decès

Téhéran, Iran (1997)

Scénographe et concepteur de marionnettes, acteur-marionnettiste et metteur en scène. Kambiz Samini Mofakham gradue de l’École d’Art Dramatique de l’Université de Téhéran et reçoit un baccalauréat en théâtre de marionnettes. Il reçoit également une maîtrise en Gestion des Affaires Culturelles de cette même université. De 1973 à 1995, il œuvre en tant qu’auteur, scénographe, marionnettiste et metteur en scène. Il est aussi directeur administratif du Département de Théâtre et de Marionnettes de l’Institut pour le Développement Intellectuel des Enfants et des Jeunes Adultes (IIDCYA, en perse : Kanoon-e Parvaresh-e Fekri-e Koodakan va Nojavanan). Là, il s’implique dans plus d’une trentaine de spectacles en incluant Cheshm dar Barabar Cheshm (Œil pour Œil, 1979) et Dastane kherse koochak (L’Histoire du Petit Ourson, 1980).

Kambiz Samini Mofakham a été professeur à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Téhéran, à l’École de Théâtre et du Cinéma du département des Arts de cette même université, membre de l’assemblée des fondateurs de la compagnie de marionnettes Adamak et l’un des initiateurs de l’UNIMA Iran (Mobarak UNIMA). Il a également conçu les costumes, les marionnettes, la scénographie d’au moins 300 émissions de télévision et de capsules cinématographiques. Il en été aussi le metteur en scène et le directeur artistique. Parmi ses œuvres on peut compter Shahr-e mooshha (La Cité des Souris, 1985), Patal va arezoohaye Koochak (Patal et les Petits Rêves), Golnar (1988), et Dozdeh Aroosakha.

Après son décès en 1997, Kambiz Samini Mofakham se voit attribuer la mention de Figure Culturelle Nationale par l’Organisation de l’Héritage Culturel de l’Iran pour l’Oeuvre d’une Vie dans les Arts. Le 7e Festival de Théâtre de Marionnettes du Téhéran ainsi qu’un salon au Département des Beaux-Arts de l’Université de Téhéran sont nommés d’après lui.

(Voir Iran.)