personnage
Galerie
Le personnage comique tchèque Kašpárek à cheval. Marionnette à fils construit en bois et tissu, XIXe siècle, hauteur: 38 cm, conception : Mikoláš Sychrovský. Collection : Jiří Vorel (République tchèque). Photo: Vojtěch Brtnický

Kašpárek

Personnage comique du théâtre de marionnettes tchèque. Dans le second quart du XIXe siècle, le personnage de Kašpárek prit la place de Pimprle dans les pièces des marionnettistes populaires tchèques. Les historiens s’accordent aujourd’hui pour faire dériver son nom du Kasperl autrichien. Le personnage tchèque apparut pour la première fois à la fin du XVIIIe siècle dans le théâtre d’acteurs que l’on pouvait voir au Vlastenské divadlo (Théâtre patriotique) de Prague.

Dans les pièces présentées par les marionnettistes, il prit les traits d’un homme chétif au caractère contradictoire, hésitant entre la couardise et le courage, l’esprit de sacrifice et la paresse, la générosité et la cupidité… et qui bien souvent réussissait à duper ses rivaux par son intelligence, gagnant finalement la sympathie générale grâce à son honnêteté. Son attitude pragmatique dans la vie reflétait bien celle de son public populaire. C’est ainsi qu’il servait d’intermédiaire idéal entre le marionnettiste et son public, en jouant dans de nombreuses pièces ce rôle de l’homme de bon sens, abordant la vie avec sérénité, à la différence des personnages au caractère trop tranché, et parodiant souvent les héros romantiques.

Au début du XXe siècle, Kašpárek devint la coqueluche des enfants tandis qu’il connaissait en même temps sa principale transformation. Ne conservant que sa petite stature, son costume traditionnel avec son curieux bonnet pourvu de petites clochettes, il se transforma en personnage résolument positif, un jeune homme joyeux qui égayait avec ses plaisanteries, le caractère souvent moralisateur et pédagogique du répertoire pour enfants de l’époque. En dépit de sa popularité considérable auprès du jeune public, de nombreux marionnettistes, le trouvant anachronique, tentèrent avant la guerre de le remplacer par des personnages plus modernes.

(Voir République tchèque.)

Bibliographie

  • Bezděk, Zdeněk. Dějiny české loutkové hry do roku 1945 [Histoire du théâtre de marionnettes tchèque jusqu’en 1945]. Praha: Divadelní ústav, 1983, 174 pp.
  • Malík, Jan. Tradiční loutkový Kašpárek – legenda a skutečnost [La Marionnette traditionnelle, Kašpárek – Légende et réalité]. Vol. 1. Divadelní zápisník, 1947, 33 pp.