personne
Galerie
<em>In Suspension</em> (1990) par Animata de Stephen Mottram (Oxford, Royaume-Uni), mise en scène, conception et fabrication : Stephen Mottram, acteur sur la photo : Stephen Mottram. Marionnette à fils manipulée à la vue du public. Photo: David Burns

Stephen Mottram

Prénom

Stephen

Nom

Mottram

Naissance

Lincolnshire, Angleterre (1956)

Artiste, artisan et marionnettiste britannique. Stephen Mottram, qui se forma auprès d’une troupe de marionnettes à fils, remporta en 1982 une bourse de l’Arts Council et du Puppet Centre qui lui permit d’étudier le mime et le mouvement, et de passer plusieurs mois au Théâtre national de Marionnettes de Hongrie, Állámi Bábszínház. Depuis 1988, il s’est donné un langage théâtral qui explore la relation de la musique électroacoustique avec l’image-mouvement. Ses solos, depuis 1980, comprennent Animata, In Suspension (Suspendu, aux sens propre et figuré), The Seed Carriers (Les Porteurs de graines, trois prix internationaux) et Organillo.

Stephen Mottram a effectué de grandes tournées à l’étranger, souvent avec le soutien du British Council. Il reçoit régulièrement des subsides de nombreux organismes de mécénat et son travail a été récompensé par des prix lors de festivals de théâtre, de musique et de marionnettes. Ses spectacles se caractérisent par une abstraction onirique au sein de laquelle il anime brillamment des marionnettes à fils, et par l’introduction de délicats automates. Pour un public généralement adulte, il met en jeu les thèmes de la génétique, de la fécondité et de la naissance. Il est invité à donner des ateliers et des cours de mouvement et d’animation dans de nombreux pays.

Pour le cinéma, Stephen Mottram a participé aux longs métrages The Little Shop of Horrors (La Petite Boutique des horreurs, Frank Oz, 1986) et Strings (Fils, Anders Rønnow Klarlund, 2004) ; il a pris part aussi à de nombreux programmes de télévision en Grande-Bretagne (Decameron, 1987 et 1990, pour Channel 4 ; Bodytalk, 1989, pour la BBC 1) et ailleurs.

(Voir Grande-Bretagne.)

Bibliographie

  • Artez. Revista de las artes escénicas. Biscaïe, novembre 2001. (En espagnol)
  • Didaskalia. No. 61, juin-août 2004. (En polonais)