organisation
Galerie
Le très vieux Monsieur et le Garçon, dans <em>A Very Old Man with Enormous Wings</em> (2011) par le Little Angel Theatre (Londres, Royaume-Uni), mise en scène : Mike Shepherd, conception et fabrication : Lyndie Wright. Marionnettes sur table. Photo: Ellie Kurttz

The Little Angel Theatre

Théâtre britannique de marionnettes fixe fondé en 1961 à Islington (Londres-Nord) par John et Lyndie Wright. Initialement destiné aux marionnettes à fils, le bâtiment évolua pour accueillir un public plus nombreux (150 places), dégager de l’espace scénique et permettre l’emploi de plusieurs types de marionnettes.

John Wright (1906-1991) étudia aux beaux-arts du Cap (Afrique du Sud) et à la Central School of Art and Design à Londres (Royaume-Uni). Dès les années quarante, il créa une compagnie, les John Wright Marionettes, avec laquelle il tourna en Europe et en Afrique. Lyndie Wright (née Parker, née en 1939) la rejoignit en 1958. Tous deux manipulaient lors des représentations.

Sous la direction artistique (1961-1991) de John Wright (qui fut récompensé par un MBE en 1977), le Little Angel acquit une réputation nationale et internationale : figures sculptées avec art, spectacles remarquablement conçus et scénographiés, manipulation excellente. Formellement, les marionnettes à fils (hauteur 70 centimètres environ) de John Wright montraient parfois des marques de leur héritage africain. Lyndie Wright scénographiait de nombreux spectacles : contes de fées et contes traditionnels, mais aussi collaborations avec des opéras, des orchestres et avec la télévision. Leurs marionnettes apparurent dans deux films : Brittania News et Tales of Hoffmann (Les Contes d’Hoffmann). Les tournées mondiales ne détournèrent pas la compagnie de son théâtre qui proposait aux enfants des spectacles chaque weekend ou les jours fériés – accueillant en outre de nombreuses compagnies étrangères et formant des générations de marionnettistes. Les spectacles les plus marquants furent The Little Mermaid (La petite Sirène, 1955), Soldier’s Tale (L’Histoire du Soldat, 1968) d’Igor Stravinski, The Fisherman and His Soul (Le Pêcheur et son Âme, 1969) d’Oscar Wilde et Amahl and the Night Visitors (Amahl et les Visiteurs nocturnes, 1970) d’après l’opéra de Gian Carlo Menotti.

Après la mort de John Wright, le théâtre fut dirigé par Lyndie Wright ; Christopher Leith devint directeur artistique. Ce dernier continua à donner le répertoire existant, mais apporta diverses innovations (voix et musique en direct). De nouveaux auteurs, metteurs en scène et scénographes furent invités à collaborer. La compagnie mit sur pied des ateliers à Londres. Loretta Howells, auparavant directrice du Puppet Centre Trust, occupa le poste de productrice artistique au Little Angel pendant plusieurs années. Steve Tiplady est directeur artistique depuis janvier 2004. Il a étendu l’activité du théâtre vers des interventions plus expérimentales ; il a poursuivi le travail avec un large éventail d’artistes (par exemple Animo de la compagnie Improbable Theatre) et veillé à sensibiliser un nouveau public à l’art de la marionnette notamment pour Venus and Adonis (Vénus et Adonis, 2004) produit par la Royal Shakespeare Company. Parmi les spectacles qui reflètent son orientation, il faut mentionner Jabberwocky (2004), The Mouse Queen (2004), Karagöz (2005), Grimaldi (2005) et Fantastic Mr Fox (2005).

Depuis 2006, Peter Glanville est directeur artistique ; lui aussi a apporté des innovations dans les activités de la compagnie. Il a preside les festivités du 50e anniversaire du Little Angel en 2012 parmi lesquelles la pose d’une plaque commemorative à l’entrée du théâtre, à la mémoire de John Wright. Cette plaque a été financée par la population d’Islington ;  la production très appréciée de A Very Old Man with Enormous Wings (Un très vieux monsieur avec des ailes immenses) d’après Gabriel García Márquez ; et les prix personnels de Lyndie Wright : le prix J. M. Barrie pour sa contribution artistique en faveur des jeunes et le MBE pour les services rendus à l’art de la marionnette.

(Voir Grande-Bretagne.)

Bibliographie

  • Speaight, George. John Wright and the Little Angel Theatre [John Wright et le Little Angel Theatre]. Londres: Potheinos Ltd., 1980.
  • Wright, John. Rod, Shadow and Glove Puppets. From the Little Angel Theatre [Marionnettes à tiges, à gaine et ombres. A Propos du Little Angel Theatre]. Londres : Robert Hale, 1986.