organisation
Galerie
<em>Le jeu du sabot</em> (1993) par le Théâtre des Gros Nez (Perwez, Brabant wallon, Belgique), mise en scène, conception, scénographie et interprète : Marcel Orban. Théâtre d’ombres. Photo réproduite avec l'aimable autorisation de Marcel Orban

Théâtre des Gros Nez

Pays

Belgique

Compagnie belge basée à Perwez (Brabant wallon) et fondée en 1974 par Marcel Orban (né à Lierneux en 1938). Celui-ci travailla d’abord pour la télévision (plus de quatre-cents tournages de Bonhommet et Tilapin) et, jusqu’en 1970, manipula également au théâtre de Toone. Technicien et constructeur passionné, il a pratiqué avec bonheur silhouettes, ombres, marionnettes à tringles, fils et tiges. Il a réalisé de nombreuses marionnettes pour d’autres compagnies, comme le Créa-Théâtre. C’est avec des marionnettes à tiges qu’il a fondé le Théâtre des Gros Nez. Ses spectacles, destinés en priorité au jeune public scolaire, se donnent dans une petite salle mobile, sorte de chapiteau intérieur.

Marcel Orban y présente seul ses propres créations ou adaptations : Le Déjeuner du Paysan, Le Jeu de la Nativité, Les Souhaits ridicules, La Route du petit Soldat, La Citrouille en un Jardin, La Grue (Boccace), Le petit Roi triste, Le Moulin à Café, Yaël et le Souffleur de Bulles…

Conteur, Marcel Orban est revenu pendant quelques années aux ombres avant d’animer, à présent, des marionnettes sur table « qui tiennent debout ». Elles sont manipulées à vue. D’une dimension d’environ 50 centimètres, elles peuvent être lâchées et se tenir dans différentes positions grâce à un système d’équilibrage ingénieux qui descend leur centre de gravité, et à des articulations à emboitement. Quoique travaillant seul, Marcel Orban parvient à donner des voix différentes à chacun de ses personnages. Il lui arrive également d’être à la fois le montreur et l’un des personnages de la pièce. Son répertoire est tourné vers le rêve et la féerie plus que vers la farce.

(Voir Belgique.)