organisation
Galerie
<em>La Fée de Qingyuan</em> (清源仙女, 2002) par Jinjiangshi Zhangzhong Muoutuan (Institut pour la préservation de la marionnette à gaine de Jinjiang, Jinjiang, province du Fujian, République populaire de Chine), mise en scène : Zhuang Changjiang, scénographie et fabrication : Chen Junxiang, marionnettistes : Yan Sharong, Cai Meina, Zhu Dongyang, You Tianxiang. Marionnettes à gaine

Troupe de Marionnettes à gaine de Jinjiang

Pays

Chine

Une compagnie de marionnettes à gaine chinoise située à Jinjiang (Province du Fujian). Les marionnettes « à paume » du sud du Fujian et de Taïwan, existent depuis plus de mille ans. Leurs mouvements, similaires à ceux de l’être humain et leurs extraordinaires habiletés acrobatiques, témoignent d’un entraînement rigoureux des professionnels qui les animent, transmis de génération en génération. La richesse des chansons et de la musique, la délicatesse et l’élégance des marionnettes aux costumes élaborés, le raffinement des accessoires, font de l’art de la marionnette à gaine chinoise, une discipline théâtrale exquise. Les pièces et les scénarios varient selon les cultures régionales.

La Troupe Familiale Li, du sud de Jinjiang, est la plus renommée des compagnies de marionnettes à gaine. Elle a été fondée en 1853 pendant la dynastie Qing. Un maître de la quatrième génération, Li Bofen, qui a maintenant plus de 80 ans, a formé la cinquième génération de marionnettistes pour la compagnie gouvernementale actuelle, issue de la Troupe Familiale Li.

Au tournant du XXe siècle, les artistes marionnettistes de Jinjiang migrent en Asie du Sud-Est. Ils font connaître cette forme unique de marionnettes chinoises, là-bas.

En 1953, la Troupe de Marionnettes à Gaine de Jinjiang devient une compagnie subventionnée par le gouvernement. À partir de ce moment, la troupe présente des spectacles distincts pour les dirigeants des gouvernements et tourne aux États-Unis, en Allemagne, en France, en Australie, aux Philippines, et d’autres pays d’Europe et d’Asie. Elle obtient la Médaille d’Or à la Compétition du deuxième Festival International de la Marionnette tenu à Bucarest, en Roumanie. Une création récente, Five Li Rainbow, gagne  le  prix chinois Wenhua, en 2000. La pièce, La Fée Qingyuan, remporte la Médaille d’Argent à la deuxième Compétition Nationale de Théâtre d’Ombres. La pièce, Le Marriage d’Humains et de Marionnettes, obtient le Prix d’Excellence au troisième événement national Performances en Arts des Minorités Culturelles. Les spectacles Chenxiang délivre sa Mère, Wu Song combat le Tigre, et Daming Mansion, sont régulièrement présentés. En 2012, au 21e Congrès de l’UNIMA et au Festival Mondial de Marionnettes tenus simultanément à Chengdu (Province du Sichuan), la compagnie joue les spectacles Le Lièvre et Le Coq contre Le Renard et Kang l’Ours déjà présenté en 2010 à l’Exposition Mondiale à Shanghai.

En 2006, la Troupe de Marionnettes à Gaine de Jinjiang est l’une des premières inscrites au Répertoire du Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité. La Troupe s’engage à maintenir et à préserver le style unique des marionnettes à gaine du Fujian.

(Voir Chine.)

Bibliographie