personne

Jean-Pierre Lescot

Pays

France

Prénom

Jean-Pierre

Nom

Lescot

Naissance

Canteleu, France (1947)

Plasticien et comédien français. Jean-Pierre Lescot a fondé la compagnie Jean-Pierre Lescot Les Phosphènes en 1968. Pionnier dans le renouveau du théâtre d’ombre en France, il a commencé par utiliser des marionnettes à gaine et des marottes, jusqu’à sa découverte du théâtre d’ombres indonésien, wayang kulit. Après plusieurs voyages en Asie à la rencontre de ces formes ancestrales, il explora les ressources émotionnelles de cet art, en jouant notamment sur la mobilité des sources lumineuses.

Ce conteur puise son inspiration dans les légendes du monde entier et les mythologies contemporaines, avec une prédilection pour des textes destinés aux jeunes ou à tout public : Pierrot cherche son ombre (1972), Drôle de fête (1975), Rose des sables (1987), Monsieur Clément ou la bonne humeur des coquillages (1983) qui emprunte à l’esthétique des livres animés, La Sentinelle des miroirs (1990), voyage à travers un monde de figures théâtrales ( Punch, Arlecchino (Arlequin), masques vénitiens … ), Cœur d’horloge ou la Belle embellie (1992), La Nuit du tendre (1995), d’après un conte chinois, La Reine des mirages (1997) inspiré de la vie de Néfertiti.

Il crée aussi en direction des adultes. Citons en particulier Taema ou la Fiancée du timbalier (1981), dont l’esthétique a marqué les esprits ; Le Jardin pétrifié (1985), une adaptation moderne de la Divine Comédie avec la compagnie Daru. Il a ensuite monté Quelques images pour Vincent (1999), dans lequel il fait revivre l’univers de Van Gogh, et Clair-obscur (2002), fantaisie poétique sans parole avec l’ensemble de musique contemporaine FA7.

Depuis 1988, Jean-Pierre Lescot dirige le théâtre Roublot de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) où la compagnie est installée. À partir de cette date et jusqu’en 2003, il a organisé le festival biennal Voyages en marionnettes. La manifestation s’est développée et est devenue en 2003 « Pôle de la marionnette en Val-de-Marne », avec une programmation annuelle et une mission d’accompagnement des jeunes artistes.

Intervenant à l’École nationale supérieure des arts de la marionnette (ESNAM) à Charleville-Mézières, Jean-Pierre Lescot a constitué par ailleurs une importante collection d’ombres chinoises, indiennes, indonésiennes et turques, un patrimoine précieux qu’il expose régulièrement.

(Voir France.)