personne
Galerie

Karel Brožek

Prénom

Karel

Nom

Brožek

Naissance

Olomouc, Moravie (1935)

Acteur, metteur en scène et auteur tchèque. Karel Brožek fut l’un des premiers diplômés de l’Académie des arts de la marionnette (Divadelní fakulta Akademie múzických umění ou DAMU) en 1959. Pendant ses études, il travailla au Divadlo Semafor (Théâtre Sémafor) de Prague puis, à sa sortie de l’Université, comme comédien dans le théâtre noir de Hana Lamková au Státní divadelní studio (Studio théâtral d’État). De 1964 à 1971, il fut chargé au théâtre Laterna Magica de Prague du groupe de théâtre noir, et en écrivit et mit en scène plusieurs  numéros. Avec cette compagnie, il fit plusieurs tournées à l’étranger, notamment au Canada (Exposition universelle de Montréal, 1967) et au Japon (Osaka, 1970).

Il est connu également pour sa mise en scène de Smrt Tintigalova (La Mort de Tintagile, 1969) de Maurice Maeterlinck, une interprétation originale de cette pièce, resituée dans la situation compliqué de la Tchécoslovaquie après les événements de 1968. Comme metteur en scène, Karel Brožek travailla aussi avec le Divadlo dětí Alfa (Théâtre pour enfants Alfa) à Plzeň de 1971 à 1975 et reçut le prix Skupa pour les spectacles Pohádky matičky Rusi (Contes de fées de la mère patrie Russie, 1974), Jan Ži žka u hradu Rábí (Jan Ži žka assiégeant le château de Rábí, 1974) et Ze starých letopisů (Des anciennes chroniques, 1976).

De 1975 à 1979, il travailla avec le Théâtre central de Prague (Ústřední loutkové divadlo, aujourd’hui Divadlo Minor) où il mit en scène Zlatovláska (La Princesse aux chevaux d’or) en 1977. Dans les années suivantes, il collabora avec divers théâtres traditionnels comme le Divadlo Jaroslava Průchy (Théâtre de Jaroslav Průcha) et le Klicperovo divadlo (Théâtre Klicper) à Hradec Králové, où il mit en scène plusieurs spectacles. Depuis 1990, il était directeur artistique et metteur en scène au Divadlo Lampion (Théâtre Lampion) à Kladno. Česká mše vánoční (Messe de Noël tchèque, 1992), le Faust (1996) de Christopher Marlowe, Stvoření slunce (La Création du soleil, 1973 et 2001), la comédie musicale Malováno na skle (Peint sur le verre, 2003) ainsi que Macbeth (2005) de William Shakespeare sont parmi les œuvres les plus marquantes de cette période.

Son travail se caractérise par sa volonté de synthétiser l’événement théâtral par le mouvement, le chant, l’expression métaphorique et le jeu des marionnettes. Sa conception précoce d’une symbiose entre ces dernières et les acteurs à partir des années soixante eut une influence déterminante sur l’évolution du théâtre de marionnettes tchèque. En 1991, son Don Giovanni de Mozart fut présenté au Umělecké loutková scéna Říše loutek (Royaume des marionnettes, Théâtre de marionnettes artistique) et le nombre de reprises (presque 5 000) fut un véritable phénomène culturel. Karel Brožek a également travaillé en Slovaquie (pendant plusieurs années sur le répertoire du théâtre de marionnettes à Žilina, Košice et à Banská Bystrica), en Croatie, au Danemark, en Suède, en Belgique et en Pologne.

(Voir République tchèque.)