personne

Karl Michael Joseph von Pauersbach[Aussi Joseph Karl von Pauersbach]

Pays

Autriche

Prénom

Karl Michael Joseph

Nom

von Pauersbach

Naissance

Eslarn, Allemagne (1737)

Decès

Eslarn, Allemagne (1809)

Fonctionnaire autrichien, marionnettiste à fils et librettiste. Joseph von Pauersbach dirigea de 1776 à 1778 le Théâtre de Marionnettes au château Esterháza (Marionettentheater am Schloss Eszterháza; Hongrie actuelle). En 1772, le prince Nicolas 1er lui avait acheté son théâtre de marionnettes pour 500 ducats ; il l’avait engagé pour le diriger en 1776.

Pauersbach enrichit le répertoire de douze opéras et vaudevilles, dont les parodies d’Alceste, Dido (Didon), Demophon (Démophon), Genovevens (Geneviève, I à IV), Arlequin als Hausdieb (Arlequin en Voleur dans les Maisons), Hexenschabbes (Les Sorcières de Schabbas). Il puisa notamment son inspiration dans les spectacles des théâtres itinérants qui se produisaient au château, tels ceux de la troupe de Karl Wahr. C’est Joseph Haydn, directeur musical des Esterházi, qui mit en musique la plupart de ces opéras et vaudevilles pour marionnettes ; Ignace Pleyel (1757-1831) mit en musique La Fée Urgèle, ou Ce qui plait aux dames, un opéra-comique composé par Egidio Duni sur un livret de Charles-Simon Favart, transcrit en allemand par Pauersbach et mis en scène au château Esterháza en 1776.

(Voir Autriche.)

Bibliographie

  • Karl Michael Joseph von Pauersbach (1737-1802). Das Leben und Werk des Begründers und Direktors des Marionettentheaters zu Eszterháza. [Karl Michael Joseph von  Pauersbach (1737-1802). La vie et l’oeuvre du fondateur et directeur du Théâtre de Marionnettes au château Esterháza]. Beiträge zur Theatergeschichte des 18. Jahrhunderts in Jahrbuch für österreichische Kulturgeschichte [Contributions à l’histoire du théâtre du XVIIIe siècle dans l’annuaire pour l’histoire de la culture autrichienne]. Vol. III. Eisenstadt, 1973, pp. 34-78.