personne
Galerie
Metin Özlen, maître de théâtre d'ombres turc, le karagöz, avec (à sa droite) Şinasi Çelikkol, un maître artisan des marionnettes, metteur en scène et artiste de karagöz. Photo réproduite avec l'aimable autorisation de UNIMA Turquie (UNIMA Turkiye)

Metin Özlen

Pays

Turquie

Prénom

Metin

Nom

Özlen

Naissance

Istanbul, Turquie (1940)

Montreur d’ombres turc. Il s’essaya au Karagöz dès l’âge de cinq ans auprès de son grand-père, Hayri Bey, et d’un proche parent, Hayali Memduh. Il réalisa ses premières figurines, en peau de chameau et de bœuf, vers l’âge de douze ans. Celles-ci sont exceptionnellement délicates, finement ciselées et dentelées, et remarquables par leurs coloris. Plusieurs musées et des collectionneurs, en Turquie et à l’étranger, possèdent de très belles pièces, certaines exceptionnelles, de sa fabrication.

Manipulateur d’une grande dextérité, il possède un remarquable talent d’imitateur. En 1976, il obtint, avec la pièce Les Pêcheurs, le 1er prix, devant douze concurrents, du concours organisé par le Ministère de la Culture. La même année, il créa le Hayali Safderi Gölge Tiyatrosu et augmenta son répertoire d’un texte ancien de Leyla ile Mecnun (Leyla et Mecnun Majnun), transposé en collaboration avec le professeur Metin And (professeur au département d’art dramatique de l’université d’Ankara, spécialiste dans ce domaine et auteur de nombreuses publications). Il se produit à la television. Metin Özlen a recherché, avec sa femme  Mahmure Özlen, des oeuvres classiques dont Leyla ile Mecnun (Layla et Majnun) ou Ferhat ile Şirin (Farhad et Shirin/Khosrow et Shirin) et les a présentées sous forme de spectacles d’ombres.

Il a redonné vie à des pièces obsolètes telles Kanlı Kavak, Pehlivanlar, Karagöz′ün Bekçiliği, Karagöz′ün Ağalığı, Kütahyalı Çeşmesi, Kanlı Nigâr, Çifte Cazular, Yalova Sefası, Bahçe, Kırgınlar, Tahmis, Aşıklar, Tahir ile Zühre, Tımarhane, Salıncak, Karagöz′ün Gelin Oluşu, Çivi Baskını and Balıkçılar. Il a aussi produit des pièces auxquelles il a donné sa propre version originale : Karagöz’ün Çobanlığı, Minibüs, Karagöz’ün Kahyalığı, Karagöz’ün Sinema Faslı.

Metin Özlen a donné de nombreux spectacles dans son pays et à l’étranger, notamment en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Biélorussie et en France (Maison des sciences de l’homme en 1991). Il reçut de nombreuses distinctions depuis 1976, et en Turquie, et à l’extérieur du pays. UNIMA Turquie reconnut ses mérites, en 2008, après plus de 50 ans de travail au service du karagöz en lui octroyant une médaille pour services exceptionnels. En 2010, il participa à un évènement à l’occasion de la reconnaissance par l’UNESCO, en 2009, du  théâtre d’ombres turc comme une forme artistique protégée dans le cadre des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Metin Özlen fut reconnu, en 2010 par l’UNESCO et le Ministère turc de la Culture et du Tourisme, comme un des sept joyaux turcs vivants.

(Voir Turquie.)

Bibliographie