personne
Galerie
Mikhaïl Khoussid (né en 1947), metteur en scène russe (photo 2012). Photo réproduite avec l'aimable autorisation de Mikhail Khusid

Mikhaïl Khoussid

Prénom

Mikhaïl

Nom

Khoussid

Naissance

Weimar, République Démocratique Allemande [actuelle Allemagne] (1947)

Metteur en scène russe. De 1965 à 1970, Mikhaïl Khoussid étudia au sein du département de pharmacologie de l’Institut Médical de Lvov (Lviv, Ukraine). De 1970 à 1977, il fut étudiant au département de Télévision du Leningradsky institut teatra, muzyki i kinematographii (Institut de Théâtre, Musique et Cinéma de Leningrad ; actuelle Académie des Arts du Théâtre de Saint-Pétersbourg).

En 1974, alors qu’il était encore étudiant, il travailla en tant que metteur en scène pour le théâtre de marionnettes de Lvov (Ukraine). En 1975, Khoussid partit pour la Russie et devint le principal metteur en scène de Kurgansky teatr kukol (Théâtre de Marionnettes de Kourgan). De 1978 à 1990, il dirigea des théâtres de marionnettes à Tyumen, Orenbourg et Tcheliabinsk.

La figure majeure qui influença le développement artistique et esthétique de Mikhaïl Khoussid fut celle de Boris Ponizovsky (voir Russie), avec qui il travailla à Kourgan. Bien qu’il ne fut pas un disciple direct de Mikhaïl Korolev, la position et la vision artistique de Khoussid correspondent à celles des metteurs en scène qui étudièrent avec ce grand maître dont le nom est étroitement lié au mouvement d’avant-garde connu sous le nom de « Zone de l’Oural » (voir Russie, « Zone de l’Oural »).

Parmi les créations les plus célèbres de Mikhaïl Khoussid, ayant été jouées dans des théâtres de marionnettes de Sibérie et de l’Oural, peuvent être citées Robinson (1979, Tyumen), Per Gjunt (Peer Gynt, 1980, Tyumen), Chto bylo posle spaseniya (Ce qui arriva après le sauvetage, 1983, Orenbourg) ou encore Ya Phaust (Je suis Faust !, 1990, Tcheliabinsk).

En 1990, Mikhaïl Khoussid s’installa à Saint-Pétersbourg, où il devint le metteur en scène principal du Saint Peterburg Teatr marionetok imeni E.S. Demmeni (Théâtre de Marionnettes de Saint-Pétersbourg Evgueni-Demmeni). La même année, Khoussid fonda l’InterStudio (Atelier International de Théâtre, Synthèse et Animation) à Tsarskoye Selo (dans la région de Saint-Pétersbourg). En 1993, l’InterStudio devint une branche de l’Institut de Théâtre, Musique et Cinéma de Leningrad. À l’initiative de Khoussid, fut également créé le festival international KUKART, un festival russe qui rassemble des théâtres de genres différents (musique, danse moderne, arts visuels, marionnettes).

Les plus célèbres des dernières créations de Mikhaïl Khoussid, qui articulent acteurs, marionnettes, arts visuels, vidéo et musique, sont : Volshebnaya fleita (La Flûte enchantée, 1991), Kukolnaya pustynya (Désert de poupées, 1991), Don Zhuan (Don Juan, 1992), Bobo mertva. Prosti mne Vavilon (Bobo est mort. Pardonne-moi, Babylon, 1996).

Depuis 1976, Mikhaïl Khoussid enseigne dans différentes écoles de théâtre en Russie, en Suisse, en France et en Grèce.

(Voir Russie.)