organisation
<em>Chenxiang sauve sa mère</em> (沉香救母, 2010) par Tangshan Piyingtuan (District de Lubei, Tangshan, province du Hebei, République populaire de Chine), mise en scène : Wang Junjie, Da Jianguang, conception et fabrication : Wang Shuai, Du Yuqian, Du Xuejun, marionnettistes : Ren Guohui, Da Wei, Da Jianguang, Shen Tangying, He Chao, Qi Dongxing. Théâtre d’ombres. Photo réproduite avec l'aimable autorisation de Tangshan Piyingtuan

Troupe de Théâtre d’Ombres de Tangshan

Pays

Chine

Théâtre d’ombres chinois situé à Tangshan (Province de Hebei). Fondée en 1959, la Troupe de Théâtre d’Ombres de Tangshan (aussi appelée La Compagnie de Théâtre d’Ombres de la Municipalité de Tangshan), est issue de la Compagnie de Théâtre d’Ombres Expérimental de Tangshan, de la région militaire de Hebei. Elle a été constituée par des troupes plus anciennes : la Société des Ombres anti japonaise, la Société des Ombres de la Grande Muraille et la Société des Spectacles d’Ombres Luandong (vers 1943).

La troupe présente et conserve dans son répertoire plusieurs histoires traditionnelles dont La Famille des Généraux Yang, La Famille des généraux Hu, Le roman Au bord de l’eau (aussi appelé Bandits du marais), Le Serpent Blanc, Le Vacher et la Tisseuse et d’autres histoires animalières telles La Grue et La Tortue et Mimi Panda. Une maison de production de Hong Kong, Les Productions Phoenix, filme une partie de la pièce Le Roi Singe combat trois fois le Démon aux Os Blancs pour la télévision centrale. Le Studio des Films Documentaires crée un film sur la compagnie qui est intitulé : Le Théâtre d’ombres de Tangshan.

En septembre 1987, la compagnie participe au Premier Festival des Arts Chinois. Encore en septembre 1987, elle remporte le Premier Prix d’Interprétation au Tournoi d’Invitation des Théâtres d’Ombres. En 1982, le maître d’ombres Qi Yongheng est invité par l’UNESCO à donner un stage à l’Institut International de la Marionnette à Charleville-Mézières, en France. En 1985, celui-ci performe au Disney World Resort, aux États-Unis. En septembre 1982, la troupe participe au Onzième Festival Artistique des Jeux d’Asie. En 2003, elle prend part aux Lions d’Or de La Compétition Nationale des Théâtres d’Ombres, organisée par le Ministère de la Culture : elle y reçoit la Médaille d’Or. En 2010, la compagnie participe au Sixième Événement des Spectacles Nationaux pour les enfants et y gagne un prix. Toujours en 2010, elle reçoit une Médaille d’or à la Compétition Nationale des Théâtres de Marionnettes et des Théâtres d’Ombres.

Les innovations apportées par la Troupe de Théâtre d’Ombres de Tangshan consistent entre autres, à fusionner des éclairages fluorescents aux mouvements des figurines traditionnelles. L’invention de ces nouvelles techniques contribuent à créer l’illusion de la tridimensionnalité dans un univers de figurines en à plat et à évoquer une atmosphère magique et mystique. Deux pièces traditionnelles, La Légende de la Déesse de la Miséricorde et Chenxiang Sauves sa Mère, sont de bons exemples de cette mixité entre figures traditionnelles et effets d’éclairage actuels.

La compagnie est invitée à jouer dans plus d’une trentaine de pays dont les Pays-Bas, le Japon, l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche et la Grèce.

La Troupe de Théâtre d’Ombres de Tangshan est l’une des quatre compagnies fondatrices de L’UNIMA Chine, en 2002.

(Voir Chine.)

Bibliographie