personne

Comte Franz von Pocci

Pays

Allemagne

Prénom

Franz

Nom

von Pocci

Naissance

Munich, Allemagne (1804)

Decès

Munich, Allemagne (1876)

Haut fonctionnaire à la cour de Munich, écrivain, scénariste, illustrateur et musicien allemand. Le comte Franz von Pocci devint célèbre en tant qu’écrivain et illustrateur de récits pour enfants. S’il eut peu de succès au théâtre d’acteurs, ses pièces pour marionnettes sont, elles, passées à la postérité. Les six volumes parus entre 1859 et 1877 sous le titre Lustiges Komödienbüchlein (Livrets amusants de comédies) comprennent cinquante-trois comédies de Kasper (Kasperl), histoires de chevaliers, contes, prologues et intermèdes écrits pour le Münchner Marionetten-Theater (Théâtre de marionnettes de Munich) de Josef Leonhard Schmid. Ce sont des créations personnelles ou des œuvres inspirées de Charles Perrault, des frères Grimm et d’auteurs de l’époque.

Le duo Schmid-Pocci constitue une première dans l’histoire de la marionnette allemande : un « homme de terrain » travaillait de pair avec un poète. Grâce à Pocci, mais aussi à d’autres auteurs, Schmid disposa d’un répertoire indépendant de celui du théâtre d’acteurs. Un grand nombre des pièces de celui qu’on surnomma le Kasperlgraf : « comte de Kasperl » devinrent des classiques du répertoire de marionnettes allemand. Bien qu’écrites pour le jeune public, ces pièces étaient loin d’être d’innocentes comédies et commentaient souvent l’actualité sur le mode satirique et grotesque.

En fait, Franz von Pocci dota la vieille marionnette du Kasper des foires de qualités nouvelles : son Kasperl Larifari n’est plus n’importe quel farceur mais un personnage ancré localement et socialement. Il juge les conflits des personnages nobles ou bourgeois dans l’intrigue en fonction des valeurs des petites gens. Il est lui-même mis dans des situations qui soulignent l’absurdité de l’intrigue et devient une sorte d’antihéros.

Quelques metteurs en scène contemporains allemands, tels Frieder Simon, revendiquèrent l’influence de Pocci et de son personnage comique.

(Voir Allemagne.)

Bibliographie

  • Nöbel, Manfred, ed. Die Zaubergeige (Stückauswahl) [Le violon magique (sélection de pièces)]. Berlin: Henschelverlag, 1977-1980.
  • Nöbel, Manfred. “Franz Pocci, ein Klassiker und sein Theater” [Franz Pocci, un classique et son théâtre]. Die Spiele der Puppe [Les jeux de la poupée]. Ed. Manfred Wegner. Köln: Prometh Verlag, 1989.
  • Krafft, Ludwig. Franz Pocci, Kasperl- und Gedankensprünge [Franz Pocci, Sauts de Kasper et pensées vagabondes]. München Langen-Müller, 1970.
  • Nöbel Manfred, ed. Kasperls Heldentaten (Stückauswahl) [Les exploits du héros Kasper (sélection de pièces)]. Berlin: Henschelverlag, 1981; München: Hanser Verlag, 1988.
  • Valenta, Reinhard, R. Moser Dietz, Herbert Zeman, eds. Franz von Poccis Münchner Kulturrebellion [La rébellion culturelle munichoise de Franz von Pocci]. München, W. Ludwig, 1991.