organisation
Galerie
<em>Le <em>c</em>onte d’hiver</em> (2012) de William Shakespeare par Compagnie Arketal, mise en s<em>c</em>ène : Sylvie Osman, adaptation du texte et dramaturgie : Béatri<em>c</em>e Houplain, <em>c</em>onstru<em>c</em>tion des marionnettes : Greta Bruggeman, Paola Lodé, Damien Viso<em>c</em><em>c</em>hi, dessin des visages des marionnettes : Marius Re<em>c</em>h, <em>c</em>omposition musi<em>c</em>ale : Jean-Mar<em>c</em> Montera, A<em>c</em>teurs sur la photo : Jean-Baptiste Saunier, Mathieu Bonfils. Marionnettes sur la photo : Antigonus et Léontes. Marionnettes à tringles <em>c</em>onstruit en bois, <em>c</em>arton et tissu, hauteur : 80 <em>c</em>m

La Compagnie Arketal Cannes

Pays

France

Compagnie française fondée en 1984 par Greta Bruggeman et Sylvie Osman. Toutes deux formées à l’Institut international de la marionnette de Charleville-Mézières, par Margareta Niculescu, Michael Meschke, Henryk Jurkowski et Jan Dvořák. Arketal est installé à Cannes, dans le sud de la France, depuis 1990.

La compagnie a réalisé vingt-huit créations pour adultes ou enfants, qui associent marionnettistes, acteurs, auteurs, musiciens, scénographes, peintres ou plasticiens. Chaque création est un voyage, un dialogue avec des collaborateurs qui nous accompagnent. Les thèmes choisis parlent de l’identité, de la mémoire, de l’exil, de la famille, de l’humain.

Arketal a créé Antigone de Sophocle, Pygmalion de Bernard Shaw, Fernand Léger ou Le Monde en vaut la peine, Les gens légers de Jean Cagnard, Le conte Chaud et doux des Chaudoudoux de Claude Steiner, Debout de Nathalie Papin, Le Conte d’hiver de William Shakespeare …Les spectacles tournent dans la France entière et dans des théâtres et des festivals à l’étranger : Espagne, Grèce, Suède, Danemark, Norvège, Suisse, Allemagne, Slovaquie, Israël, Japon, Thaïlande, Tchad, Cameroun, Turquie, Tunisie, Liban …

Collaborations incluent : Ramayana et La Légende irlandaise de W. B. Yeats, mis en scène par Michael Meschke créés en Thaïlande, en tournée au Japon, Suède, Allemagne, Grèce, Paris ; Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis, mis en scène par Yves Borrini, créé au Cameroun et en tournée en Centrafrique, au Tchad et en France.

Parallèlement à ce travail de création et de diffusion, Arketal a ouvert en 2002,

« L’Atelier d’Arketal », un Centre de recherche et de formation autour de la marionnette et des arts plastiques pour les professionnels : marionnettistes, acteurs, plasticiens, scénographes …L’objectif est de transmettre des techniques de constructions et de jeu et de mettre en commun un partage des expériences et des connaissances entre les participants. Le rayonnement de l’Atelier d’Arketal s’est, par ailleurs, intensifié à l’étranger où des formations, expositions et autres actions sont régulièrement programmées, Espagne, Grèce, Haïti, Liban, Israël, Finlande …

La Compagnie Arketal est conventionnée avec la DRAC PACA (Ministère – Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur) et la ville de Cannes. Elle est subventionnée par la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) et le Conseil Général des Alpes-Maritimes.

(Voir France.)