personne
Galerie

Jan Dvořák

Prénom

Jan

Nom

Dvořák

Naissance

Úsobí, près de Havlíčkův Brod, Tchécoslovaquie (1925)

Decès

Hradec Králové, République tchèque (2006)

Artiste visuel, marionnettiste, metteur en scène et pédagogue tchèque. Diplômé d’une école d’arts appliqués à Jablonec nad Nisou comme graveur, il était depuis longtemps lié au théâtre de marionnettes. En 1951, il fut engagé comme marionnettiste au Divadlo Spejbla a Hurvínka (Théâtre Spejbl et Hurvínek), où il s’illustra aussi comme metteur en scène, technicien et artiste visuel. En 1957, il devint l’un des membres importants du groupe Salamandr qui contribua à la revitalisation du théâtre de marionnettes tchèque, en introduisant notamment la technique du théâtre noir au cours d’un spectacle de cabaret en 1957.

De 1964 à 1985, il fut metteur en scène au Východočeské loutkové divadlo DRAK (Théâtre de marionnettes de Bohème orientale DRAK ; voir Divadlo DRAK où il s’illustra par ses multiples talents. Sous sa direction, le DRAK revint aux œuvres du répertoire populaire traditionnel dont Posvícení v Hudlicích (La Foire à Hudlice), Faust, et présenta en 1975 un intéressant projet international avec des Slovaques et des Polonais, Jánošík. Ses qualités d’organisateur permirent également l’entrée dans la troupe d’éminents artistes comme Miroslav Vildman ou Josef Krofta. Dvořák réalisa aussi des films de marionnettes tels que Ali Baba a 40 loupežníků (Ali Baba et les quarante voleurs, 1967) et Loupežníci na Chlumu (Voleurs à Chlum, 1969). (Voir Cinéma.)

Il participa à la création du Muzeum loutkářských kultur, Chrudim (Musée des arts de la marionnette de Chrudim), illustra des livres d’enfants, et collabora avec des théâtres étrangers en Belgique, en Allemagne et en Hongrie. Sa contribution pédagogique est large. À cet égard, depuis 1954, il travailla avec le Département des marionnettes de l’Académie des Arts du spectacle de Prague (DAMU – Divadelní fakulta Akademie múzických umění) et, à plusieurs reprises à partir de 1981, à l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières, France.

Jan Dvořák a dirigé de nombreux ateliers avec des marionnettistes amateurs tchèques et étrangers. Par ses articles dans les revues Československý loutkář Le Marionnettiste tchécoslovaque et Loutkář (Le Marionnettiste), il a popularisé les techniques de manipulation et les types de jeu. De 1980 à 1988, il fut membre du comité exécutif de l’UNIMA.

(Voir République tchèque.)

Bibliographie

  • Dvořák, Jan. Bylo nebylo [Once Upon a Time]. Loutkář [Le Marionnettiste]. Nos. 2-9, 1995; Nos. 11-12, 1996; Nos. 1-5, 8-12, 1997.
  • Dvořák, Jan V. Herectví s loutkou [L’Art de jouer avec les marionnettes]. Praha: NIPOS, 1997.
  • Dvořák, Jan V. Zahrajte si divadélko [Jouer théâtre]. Praha: Orbis, 1955.