organisation

Spare Parts Puppet Theatre

Pays

Australie

Compagnie australienne fondée en 1981 à Fremantle par L. Peter Wilson, Cathryn Robertson (auteur) et Beverley Campbell-Jackson (plasticienne, constructrice de marionnettes), avec des fonds de l’État d’Australie-Occidentale et de la fédération. Beverley Campbell-Jackson avait été engagée par Peter Scriven quand elle vivait en Malaisie, et elle avait construit les marionnettes de son spectacle The New Tintookies (1975) pour le Marionette Theatre of Australia (ainsi que pour le Tasmanian Puppet Theatre de Wilson).

Tous trois avaient travaillé, en vue de l’édition 1981 du festival de Perth, à un Faust avec des étudiants, ainsi qu’avec Takeshi Hoshino du Puk (Ningyō-Gekidan PŪKU) et Noriko Nishimoto de La Clarté (Ningyō-Gekidan Kurarute). Nishimoto devint metteuse en scène associée en 1982, puis directrice artistique de 1997 à 2001 et reste attachée à la compagnie.

Peter Wilson favorisa les échanges internationaux. Josef Krofta, du DRAK (Divadlo DRAK), mit en scène un Kalévala (1985) avec des marionnettes créées par Pietr Matásek, et l’Américain Eric Bass mit en scène The Little Girl Whose Father Was a Rabbit (La Petite Fille dont le Père était un Lapin, 1988) d’après le dramaturge norvégien Gøsta Kjellin. Ce spectacle inaugura la nouvelle salle que le Spare Parts s’était fait construire. En 1988 également, un spectacle de marionnettes à tiges monté en collaboration avec des membres des Marionnettes de Shanghai (Shanghai Muoutuan) transposa l’histoire du Roi des Singes à l’époque des chercheurs d’or australien. Et, en 1996, l’Américain Roman Paska mit en scène Moby Dick d’après Herman Melville.

En 1990, la compagnie créa Rainmaker (Faiseur de Pluie), une pièce pour enfants écrite d’après des mythes locaux par le dramaturge aborigène Jack Davis et mise en scène par la chorégraphe Chrissie Parrott de Perth.

Philip Mitchell, qui, précédemment, avait travaillé avec le Terrapin Puppet Theatre de Hobart, succéda à Noriko Nishimoto en tant que directeur artistique à la fin de 2001.

Il vise à créer des oeuvres qui s’adressent également aux enfants et aux adultes et pas uniquement à des habitués du théâtre; des oeuvres qui vont tourner loin de l’ État d’origine de la compagnie. La production H2O de Mitchell remporta un succès exceptionnel en 2004 au Festival international de Perth, une histoire de sècheresse présentée de façon absolument antagoniste dans une piscine olympique ! Le personnage central, était incarné par une danseuse vivante paraissant marcher sur l’eau et son lit devint un « bateau de rêves ». Des six acteurs, deux étaient des plongeurs sous-marins.

Spare Parts Puppet Theatre organisa le 20e congrès et festival de l’UNIMA à Perth en 2008 pour le compte de l’UNIMA Australie.

En 2009, leur adaptation de The Arrival (L’Arrivée) de Shaun Tan qui avait été primée fut sélectionnée pour ouvrir le Festival mondial des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières. Cette production mixe harmonieusement des projections animées de face et d’arrière, des acteurs vivants et des marionnettes dans un élégant spectacle non-verbal.

(Voir Australie.)