personne

Andrzej Dziedziul

Pays

Pologne

Prénom

Andrzej

Nom

Dziedziul

Naissance

Wilno, Pologne [aujourd’hui Vilnius, Lituanie], (1939)

Decès

Stockholm, Suède (1988)

Acteur marionnettiste, metteur en scène et directeur de théâtre de marionnettes polonais. Andrzej Dziedziul débuta, en 1957, au théâtre de marionnettes de Poznań où il se qualifia comme acteur marionnettiste (voir Teatr Animacji w Poznaniu). Au cours des années suivantes, il joua dans les théâtres de marionnettes de Słupsk et d’Opole (voir Opolski Teatr Lalki i Aktora im. Alojzego Smolki). Membre, en 1963, du théâtre de marionnettes de Wrocław, Wrocławski Teatr Lalek, il y resta une dizaine d’années, insufflant créativité et renouveau.

Pour ses débuts dans la mise en scène, en 1965, il se consacra principalement à ses spectacles en solo pour adultes sur la Mała Scena (Petite scène) du théâtre de Wrocław. Il reprit les grands mythes de la littérature universelle (Faust, Hamlet, Don Quichotte) auxquels il conféra une dimension accessible au public contemporain (par une composition de type littéraire) et une forme scénique originale : il combinait jeu d’acteur et de marionnette, utilisait des marionnettes non conventionnelles ou des objets, et exploitait de manière importante l’espace scénique.

Parmi ces spectacles, on peut citer Wielki książę (Le Grand Prince, 1967) d’après Hamlet de William Shakespeare, Stan losów Fausta (L’État du sort de Faust, 1968) d’après Christopher Marlowe et Goethe, Kto zabił Don Kichota ? (Qui a tué Don Quichotte ?, 1969) d’après Cervantès, Dramat układasz (Vous mettez en scène, 1971), d’après la Nie-boska komedia (La Non-divine Comédie) de Zygmunt Krasiński, Glątwa (1973) d’après les textes de Stanisław Ignacy Witkiewicz et Witkiewicz père.

Andrzej Dziedzul présenta ses monodrames en Europe, notamment en Allemagne, en Italie et en France. À la charnière des décennies 1960 et 1970, il forma de jeunes marionnettistes à l’École de marionnette de Wrocław, Wydział Lalkarski we Wrocławiu. En 1976, il fonda le Teatr Animacji à Jelenia Góra, l’un des plus jeunes théâtres nationaux de marionnettes, qu’il anima (par son jeu et par ses mises en scène) jusqu’en 1980. Après quoi il poursuivit sa carrière en Suède jusqu’à sa mort, travaillant, entre autres, avec Vojo Stankovski et son théâtre Tottem d’Uppsala (jusqu’en 1984) et le théâtre Retablo créé par lui-même à Stockholm (dès 1984).

(Voir Pologne.)

Bibliographie

  • Aliszewska, Małgorzata. Andrzej Dziedziul. Dokumentacja działalności [Andrzej Dziedziul. Documentation sur son activité]. Vol. 33 of “Lalkarze. Materiały do biografii” series. Ed. M. Waszkiel. Łódź, 2004 (comprenant une bibliographie).