personne

Vassil Apostolov[Васил Трендафилов Апостолов]

Васил Апостолов

Pays

Bulgarie

Prénom

Vassil Trendafilov

Nom

Apostolov

Naissance

Sofia, Bulgarie (1936)

Decès

Sofia, Bulgarie (2003)

Directeur de théâtre et metteur en scène bulgare. Formé à l’Académie nationale des arts du théâtre et du film (VITIZ/NAFTIZ) (aujourd’hui, Natsionalna akademia za teatralni i filmovi izkustva (NATFA), Académie nationale des Arts du Théâtre et du Film) dans la première promotion consacrée aux arts de la marionnette, créée par Atanas Ilkov et Nikolina Georgieva, il devint, en 1966, directeur et metteur en scène du théâtre de Stara Zagora qu’il reconstruisit et modernisa. Il fut l’un des chefs de file de la professionnalisation des théâtres de marionnettes au plan, tant des équipements techniques, que du renouvellement des formes artistiques. Par sa position de chef du département de la Culture à Stara Zagora, il marqua durablement le développement culturel du pays.

À partir de 1984, il devint le directeur artistique du Durzhaven kuklen teatur Plovdiv (Théâtre d’État de Marionnettes de Plovdiv) et fonda, en 1990, le Festival international de Marionnettes de Plovdiv intitulé Dvama sa malko, trima sa mnogo, « Deux, c’est peu, trois, c’est trop ». Cette manifestation annuelle qui se déroule en septembre est l’un des trois principaux festivals de Bulgarie.

Vassil Apostolov est l’auteur de nombreuses productions, dont certaines restées exemplaires comme Momche i viatar (L’Enfant et le Vent, 1972), Samohvalko (Le Braggard, 1974), Meko kazano (Pour ainsi dire, 1979) de Valeri Petrov. Il créa aussi un long métrage de poupées, Yan Bibian (1986), d’après un scénario d’Elin Pelin, qui a été salué internationalement. Ses productions ont tourné dans de nombreux pays.

Vassil Apostolov est titulaire de nombreuses distinctions nationales et internationales parmi lesquelles le « Dauphin d’Or » et la décoration octroyée par l’Union des Acteurs de Bulgarie.

(Voir Bulgarie.)