personne

Carucha Camejo

Pays

Cuba

Prénom

Carucha

Nom

Camejo

Naissance

La Havane, Cuba (1927)

Decès

New York, États-Unis (2012)

Marionnettistes cubains. Le partenariat de la soeur et du frère, de Caridad et de José Camejo, est connu comme Carucha et Pepe. Ils sont des pionniers de la marionnette cubaine. Ils ont débuté leur carrière dans la marionnette è un très jeune âge, créant leur propre groupe de théâtre de marionnettes ambulant en 1949 utilisant des marionnettes faites de tissus et plus tard de papier-mâché. Ils ont commencé en jouant dans des fêtes pour enfants dans des domiciles privés et des écoles, demandant juste assez d’argent pour couvrir leurs frais de transport. En 1950, ils sont engagés par les Misiones Culturales (Missions Culturelles) et font des tournées avec leurs marionnettes dans tout Cuba. Revenu à la Havane, ils louent un local, présentent des spectacles les fins de semaines et de temps en temps ils se retrouvent à jouer à la télévision cubaine.

En 1952, l’intérêt pour la marionnette a grandi, espécialement à La Havane. À Mayari (Est), un autre marionnettiste, Pepe Carril, fonde le Théâtre des Poupées. En 1956, les Camejo et Pepe Carril joignent leurs forces, donnant naissance au Guiñol Nacional de Cuba (Théâtre national de marionnettes de Cuba). Leur objectif avoué était de regrouper tous les marionnettistes et de consolider un mouvement pour promouvoir la culture et les traditions cubaines. Ils voyaient la marionnette non seulement comme moyen de divertir les enfants mais comme une forme d’art avec d’infinies possibilités capable d’intéresser tout le monde. Aussi durant ces années, Pepe Camejo et Pepe Carril ont créé et publié la revue Titeretada (1952-1957, 1959, 1965-1966).

En 1959, la révolution cubaine a provoqué d’énormes changements dans les perspectives politiques et culturelles du pays. Cette période a vu apparaître la création du Consejo Nacional de Cultura (Conseil national de la Culture) et le Departamento Nacional del Teatro para la Infancia y la Juventud (Département national du théâtre pour l’enfance et la jeunesse). Avec le mouvement « Les marionnettes dans les parcs et dans les écoles », les marionnettes se sont multipliées dans tout Cuba. Faisant don de leur expertise, les Camejo se sont appliqués à organiser des ateliers et des séminaires dans le but de former des professeurs, des travailleurs culturels et d’autres candidats dans tout le pays.

Tout au long de leur carrière, les Camejo ont réalisé eux-mêmes toutes les tâches dans la créations de leurs productions. Ils ont adapté pour le théâtre de marionnettes des textes existants (Federico García Lorca, Javier Villafañe), et ont exploré d’autres sources, tel que le folklore Afro-Cubain, pour créer de nouvelles pièces pour enfants et pour adultes. Leurs productions pour enfants les plus importantes sont: Pelusín y los Pájaros (Pélusin et les Oiseaux, 1956), La Cenicienta (Cendrillon, 1965) et Ibeyi aña (1969) ; et pour adultes : Don Juan Tenerio (1965), Shango de Ima (1965), La Celestina (1967), et Yo, o Vladimiro Maiakovski (Moi ou Vladimir Maïakovski, 1970). Ils étaient à l’origine de tous les aspects de leurs productions incluant la fabrication de leurs marionnettes qu’ils manipulaient et dont ils créaient les voix.

En 1971, après les sessions du Premier congrès national d’éducation et de culture tenu à La Havane, ils ont été limogés comme directeurs artistiques du Teatro Nacional de Guignol (TNG, le théâtre national de Guignol), fondé en 1963) victimes de préjugés moraux et politiques, après un procès qui fut appelé « parametración ». Dans les années quatre-vingt, Carucha et Pepe furent envoyés en exil, tous les deux sont décédés aux États-Unis. Leur héritage, la mémoire de leur travail en compagnie de Pepe Carril au TNG, est constamment revisité par de nouvelles générations d’artistes de théâtre dans un effort pour rehabiliter leurs noms, leurs talents et leurs œuvres.
(Voir Cuba.)

Pepe Camejo (La Havane, Cuba 1929 – New York, États-Unis, 1988)

Bibliographie

  • El Teatro de Títeres en Cuba. Carucha Camejo. Series VII, No. 11. Estudios de Teatro Escolar. Lima, Perú: Servicio de publicaciones del Teatro Universitario de San Marcos, 1977.
  • Martínez, Yanisbel. “Puppet theatre in Cuba, between decline and hope (Part 1)”. http://www.puppetring.com/2012/04/19/puppet-theatre-in-cuba-between-decline-and-hope-part-1/. Accessed 15 March 2014.
  • Salazar, Rubén Darío, and Norge Espinosa Mendoza. Mito, verda y retablo: El Guiñol de los hermanos Camejo y Pepe Carril. La Habana: Ediciones Unión, 2012.
  • Valdés Piña, Pedro. Acerca del arte titiritero cubano. Testimonios o notas para una Historia del Teatro de Títeres (Apuntes). La Habana, 1998.