personne

Raymond Poirson

Pays

France

Prénom

Raymond

Nom

Poirson

Naissance

Metz, France (1931)

Decès

Plappeville, près de Metz, France (2000)

Marionnettiste et metteur en scène français. Il fut formé comme comédien à l’école du Vieux-Colombier à Paris de 1948 à 1951, après avoir appris la sculpture sur bois à Metz. Il créa le Théâtre de marionnettes de Metz en 1954. Il réalisa de nombreux spectacles pour enfants – dont le remarquable Maléfice de la Phalène de Federico García Lorca, en 1962, et Don Quichotte, en 1964, repris en 1973 en marionnettes géantes – puis se consacra au public adulte à partir de 1977 avec Oratorio pour une vie de Gabriel Cousin. Ce spectacle, réalisé avec des marionnettes à tiges en mousse, fut joué dans le monde entier et cent vingt fois dans un théâtre de Metz, créant ainsi un événement jamais égalé depuis. Il monta ensuite Un vol d’oies sauvages de lui-même et de son fils, Jean, en 1985 et Passion d’Yves Heurté, en 1987.

De 1980 à 1991, il occupa un lieu permanent qui fut l’un des rares théâtres réservés à la marionnette en France. Il le quitta pour raisons de santé et se consacra à la sculpture – ayant toujours affirmé que les marionnettes étaient des « sculptures vivantes ». Bien que ses spectacles pour adultes aient été qualifiés de mystiques, Raymond Poirson défendit une conception non-croyante de son approche de la foi. Il la remplaçait par la foi en l’homme, assumant les « messages » de ses spectacles, affirmant aussi la primauté de l’image sur le texte.

(Voir France.)

Bibliographie

  • Raymond Poirson (dossier). Marionnettes. No. 28. Paris, 1991.