personne

Harry van Tussenbroek

Pays

Pays-Bas

Prénom

Harry van

Nom

Tussenbroek

Naissance

Leiden, Pays-Bas (1879)

Decès

La Haye, Pays-Bas (1963)

Marionnettiste et créateur de marionnettes néerlandais. D’abord peintre, Harry van Tussenbroek évolua vers la création de masques, de décors et de costumes. Ses premières marionnettes datent de 1920, inspirées par les spectacles que donna Paul Brann aux Pays-Bas. Selon son frère Otto, Harry était un esthète né et un collectionneur hors pair.
Pour ses poupées, plus tard ses marionnettes à fils, il employait un minimum de moyens pour un maximum d’effet. Chaque personnage, avant d’être fabriqué, était longuement muri dans ses moindres détails et recevait un nom. Harry van Tussenbroek trouvait l’inspiration dans la poésie et la littérature, dans des objets trouvés – coquillages, squelettes d’animaux, plumes – et surtout dans sa propre imagination combinée à une grande ingéniosité.

Son œuvre occupe une place très particulière dans l’art néerlandais de la marionnette. Dans ses spectacles sans paroles, ses marionnettes attestaient, par le visage et la richesse du costume, une influence orientale. En un sens, il est le parrain des marionnettistes contemporains, notamment de Feike Boschma et Damiet van Dalsum. Il est remarquable que ses marionnettes, en tant qu’objets d’art, aient reçu un grand prix à l’Exposition universelle de 1937. Harry van Tussenbroek, qui ne vendit jamais une seule de ses œuvres, exigea que ses marionnettes fussent détruites après sa mort, ce qui fut fait. La seule trace qui subsiste de cet artiste hors du commun est un court métrage, Tussenspel bij kaarslicht (Entracte aux Chandelles), de Charles Huguenot van der Linden, qui fut projeté lors du festival de Cannes en 1959 et un petit livre dont il est l’auteur, Poppen en marionetten (Marionnettes à Gaine et à Fils, 1950).

(Voir Pays-Bas.)

Bibliographie

  • Gouwe, W. F. De poppen van Harry van Tussenbroek [Les Marionnettes de Harry van Tussenbroek]. Rotterdam: W. L. & J. Brusse’s Uitgeversmaatschappij N.V., 1929. Winkler Prins Encyclopedie. 6th ed. Amsterdam, 1953.