personne

Feike Boschma

Pays

Pays-Bas

Prénom

Feike

Nom

Boschma

Naissance

IJsbrechtum [Ysbrechtum], Frise, Pays-Bas (1921)

Decès

Amsterdam, Pays-Bas (2014)

Marionnettiste néerlandais. Né dans la province de Frise, Feike Boschma débuta comme marionnettiste dans l’ouest du pays avec La Cigogne et le Renard. En 2004, il continuait à jouer et à chercher de nouvelles formes de jeu.

Au début de sa carrière, il collabora avec de jeunes marionnettistes désireux d’abandonner la marionnette traditionnelle pour de nouvelles méthodes de manipulation. Cependant, dès que ces relations de travail s’institutionnalisaient, Boschma, individualiste, reprenait son indépendance. Ses relations avec les artistes (peintres, mimes, plasticiens) des autres disciplines étaient bien meilleures. Il se sentait à l’aise dans le cabaret, la revue, la variété, la danse et la poésie. C’est dans le Paris des caveaux-théâtres, où marionnettes, cabaret et chansons se mêlaient, qu’il rencontra les âmes-soeurs. La combinaison de différentes disciplines théâtrales fut menée à bien grâce à sa collaboration avec Rob van Houten pour Funhouse (La Maison du Plaisir) qui résultait du mélange de mimodrames bizarres, de cabaret, de musique, de danse et de marionnettes.

Contrairement à nombre d’autres marionnettistes, Feike Boschma élabora une théorie sur le mouvement, l’emploi des couleurs et la signification des formes. « Le mouvement est drame ; les couleurs, les formes, sont art visuel » et « Tout est dans le mouvement » sont les principes de son art de la manipulation. Ce credo n’a pas varié tout au long de sa vie. Son travail avec Cilly Wang, danseuse comique viennoise, eut un fort impact sur sa création.

Boschma produisit un maximum de mouvement par l’emploi de matériaux fragiles, de tissus translucides et légers. Ses personnages n’avaient rien de réaliste. Ils ne possédaient pas vraiment de tête ni de membres ; cela n’était que suggéré. Ses spectacles étaient des poèmes visuels, car la poésie n’a cessé de le fasciner. À plus de quatre-vingts ans, il cherchait à combiner à des images non réalistes, la poésie de Heinrich Heine et les musiques de Franz Schubert ou de Robert Schumann.

(Voir Pays-Bas.)

Bibliographie

  • Alkema, Hanny, et al. Poppen, object en beeldend theater in Nederland [Marionnettes, objets et théâtre d’images aux Pays-Bas]. Amsterdam: Nederlands Poppenspel Instituut, 1991.
  • Alkema, Hanny, et al. Bewogen beelden [Images mouvantes]. Amsterdam: Theater Instituut Nederland, 1994.
  • Alkema, Hanny. Feike Boschma: een leven aan draadjes [Feike Boschma: une Vie aux fils]. Amsterdam: Uitgeverij Uniepers Abcoude/Nederlands Poppenspel Instituut, 1992.
  • “Theater Rob van Houten (nl.) > Funhouse”. http://www.theaterrobvanhouten.nl/?/overrob/funhouse. Accessed 14 May 2015.