personne

George Pal[né Gyula György Marczincsák]

Prénom

George

Nom

Pal

Naissance

Cegléd, Hongrie (1908)

Decès

Los Angeles, États-Unis (1980)

Marionnettiste américain, cinéaste, animateur stop-action. George Pal, diplômé en architecture à l’Académie de Budapest, se tourna vers le dessin animé et alla travailler en Allemagne, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. Il commença, en 1939, à travailler pour la Paramount, où il forgea le terme puppetoon (ce qui signifie approximativement animarionnette) pour désigner sa manière de combiner la marionnette à la prise de vue image par image, ou pixillation, classique dans le film d’animation. Il créa plus de quarante puppetoons – dont The Tulips Shall Grow (Les Tulipes pousseront, dessin animé antinazi), Hot Lips Jasper, John Henry and the Inky Poo, Tubby the Tuba – de huit minutes entre 1941 et 1949 à l’aide de plus de 9 000 marionnettes. Il gagna le premier de ses huit oscars en 1943. C’est avec lui que débutèrent Ray Harryhausen (1920-2013), marionnettiste et spécialiste des effets spéciaux, ainsi que Bob Baker (1925-2014).

George Pal est resté dans la mémoire de Hollywood comme producteur, metteur en scène et génie des effets spéciaux, père du film de science-fiction, notamment When Worlds Collide (Le Choc des Mondes, 1951) de Rudolph Maté ; The War of the Worlds (La Guerre des Mondes, 1953) de Byron Haskin ; The Time Machine (La Machine à explorer le Temps, 1960) de lui-même, 1960).

Pour les marionnettistes, il est un des pionniers de la pixillation. Son talent artistique spirituel, élégant dans les puppetoons de Jasper, sa générosité comme directeur et professeur constituent un héritage durable.

(Voir Animation, États-Unis d’Amérique.)