personne

Jan Dorman

Pays

Pologne

Prénom

Jan

Nom

Dorman

Naissance

Sosnowiec, Pologne [Territoires annexés par la Russie] (1912)

Decès

Będzin, Pologne (1986)

Metteur en scène, décorateur et directeur de théâtre de marionnettes polonais, pédagogue.
Jan Dorman étudia la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie (1938-1939 et 1944-1945). Il fonda en 1945 le Międzyszkolny Teatr Dziecka (Théâtre inter-écoles des Enfants) à Sosnowiec (Silésie), qu’il déplaça en 1949 à Będzin sous le nom de Teatr Dzieci Zagłębia (Théâtre des Enfants de Zagłębie ancienne région de la Pologne proche de la Silésie) et dirigea jusqu’en 1978. C’était du théâtre d’auteur : Jan Dorman pratiqua le théâtre d’associations, le collage, le mélange des genres et les jeux d’enfants.

Il fut longtemps considéré comme l’ « enfant terrible » de la marionnette polonaise. Dans Krawiec Niteczka (Le Tailleur, 1958) d’après Kornel Makuszyński, il abandonna les caches et fit entrer le manipulateur, avec ou sans sa marionnette, sur scène. Ses spectacles ultérieurs, Przygody Wiercipięty (Les Aventures de Casse-Pieds, 1961) de Josef Pehr, Koziołek Matołek (La Chèvre simplette, 1962) d’après Makuszyński, Młynek do kawy (Le Moulin à café, 1963), d’après Konstanty Ildefons Gałczyński, rompent avec les conventions narratives et adoptent une libre composition de thèmes qui font se dérouler des scènes poétiques enchaînées selon un rythme de comptines et de jeux. D’ailleurs, le rythme de l’action est devenu le principe directeur qui structure sa dramaturgie.

Dorman jouait avec le symbole scénique, qui pouvait être une marionnette, un accessoire ou même un acteur, prenant ses distances à l’égard du sens littéral ou de l’illustration. Ces tendances sont évidentes dans les spectacles suivants : Błękitny ptak (L’Oiseau bleu, 1963) de Maurice Maeterlinck, Która godzina ? (Quelle heure est-il ?, 1964) de Zbigniew  Wojciechowski, Szczęśliwy książę (Le Prince heureux, 1967) d’Oscar Wilde, Kaczka i Hamlet (Le Canard et Hamlet, 1968), Konik (Le Poney, 1975).

Après avoir quitté le Teatr Dzieci Zagłębia, il produisit de nombreux spectacles nouveaux dans divers théâtres du pays. Une rétrospective, Wernisaż prac Jana Dormana (Vernissage des œuvres de Jan Dorman) eut lieu à Zakopane (Pologne) en 1981. Au cours des années 1980, il entra à l’École de marionnettes de Wrocław, Wydział Lalkarski we Wrocławiu, et participa aux ateliers ainsi qu’aux spectacles de fin d’études.

C’est en 1996 que le Teatr Dzieci Zagłębia fut appelé, en son honneur, Teatr Dzieci Zagłębia im. Jana Dormana (Théâtre des Enfants de Zagłębie Jan Dorman).

(Voir Pologne.)

Bibliographie

  • Jurkowski, Henryk. “Teatr Dzieci Zagłębia, 1945-1974” [Théâtre des Enfants de  Zagłębia, 1945-1974]. Pamiętnik Teatralny. No. 3. Warszawa, 1976.
  • Kozień, Lucyna. Jan Dorman. Dokumentacja działalności [Jan Dorman. Documentation sur son activité]. Vol. 10 of “Lalkarze. Materiały do biografii” series. Ed. M. Waszkiel. Łódź, 1996 (comprenant une bibliographie).
  • Miłobędzka, Krystyna. Teatr Jana Dormana [Théâtre de Jan Dorman]. Poznań: OOSDIM, 1980.[S]
  • Waszkiel, Marek. Dzieje teatru lalek w Polsce, 1944-2000 [Histoire du théâtre de marionnettes en Pologne, 1944-2000]. Warszawa: Akademia Teatralna im. Aleksandra Zelwerowicza, 2012.[S]