personne
Galerie
Gerald Morice, auteur, marionnettiste et membre original de The British Puppet and Model Theatre Guild (Londres, Royaume-Uni). Photo réproduite avec l'aimable autorisation de Collection : The National Puppetry Archive

Gerald Morice

Prénom

Gerald

Nom

Morice

Naissance

London, Angleterre (1907)

Decès

Worcestershire, Angleterre (1986)

Journaliste indépendant, critique, historien, collectionneur de curiosités concernant le théâtre, les almanachs, l’architecture et les marionnettes populaires européens et britanniques.

Londonien qui avait parcouru le monde, Gerald Morice vivait dans le Worcestershire. Célibataire, il menait la vie d’un « gentleman de lettres » ; homme de goût et d’esprit, épistolier brillant et prolifique, il assignait aux jeunes marionnettistes des buts qui allaient se montrer bénéfiques pour l’art de la marionnette en général. En tant que critique, il plaçait très haut les critères de qualité théâtrale et le niveau des connaissances.

Gerald Morice fonda, en 1925, la British Toy Theatre Guild, qui devint plus tard la British Puppet and Model Theatre Guild. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il publia des bulletins dans The Puppet Master, dont il assura brièvement la rédaction en chef. Au lendemain du conflit, il contribua à rétablir les liens de la Grande-Bretagne avec le monde de la marionnette grâce à l’UNIMA : son rôle fut important dans la fondation de l’UNIMA-Grande-Bretagne, British UNIMA.

Il traduisit Puppets through the Ages (Les Marionnettes à travers les âges, Londres, MacDonald, 1971) de Günter Böhmer et, entre 1938 et 1982, il rédigea des articles hebdomadaires sur l’actualité nationale et internationale de la marionnette pour The World’s Fair, journal du spectacle de cirque et de variétés (variety show) et, à l’occasion, pour The Stage sous le nom de Charles Trentham.

Avec George Speaight, il mit en scène The Old-Time Marionettes, reconstitution de fantoccini (fantoches) victoriens utilisant des poupées remises en état de la troupe des Tiller-Clowes. Leur première représentation, en 1951, eut lieu dans un théâtre construit exprès dans les Battersea Pleasure Gardens lors du Festival of Britain à Londres. Sa collection de souvenirs théâtraux fut léguée à l’Albert and Victoria Museum de Londres.

(Voir Grande-Bretagne.)