personne

Nicolás Loureiro

Pays

Uruguay

Prénom

Nicolás

Nom

Loureiro

Naissance

Montevideo, Uruguay (1924)

Decès

Montevideo, Uruguay (1996)

Acteur et marionnettiste uruguayen. Nicolás Loureiro consacra sa vie à l’art de la marionnette. Il le découvrit très tôt au sein du théâtre El Galpón.

Il participa, comme manipulateur et montreur, à de nombreuses œuvres pour marionnettes parmi lesquelles El mago Triuli (Le Mage Triuli, 1953), El retablillo de Don Cristóbal (Le Petit Retable de don Cristóbal), Amor de don Perlimplín con Belisa en su jardín (Les Amours de don Perlimplín avec Bélise en son jardin) de Federico García Lorca sous la direction de Rosita Baffico ; La farsa del pastelero (La Farce du pâtissier, 1957), El burlador burlado (Le Don Juan trompé, 1957), El casamiento del sapo y la rana (Le Mariage du crapaud et de la grenouille, 1953). Il créa également, après la représentation de l’œuvre Caleidoscopio (Kaléidoscope, 1967), un espace de réflexion du même nom sur les techniques employées dans le théâtre de marionnettes.

En 1977, il s’exila au Costa Rica pendant un an avant de s’installer à Mexico où il retrouva sa sœur Blanca Loureiro, également membre de la troupe du Galpón. Il reprit alors son activité de marionnettiste, écrivit et dirigea la troupe avant de retourner à Montevideo en 1984.

Nicolás Loureiro est l’auteur (avec Aída Rodríguez) de Como son los títeres (Comment sont les marionnettes, 1971), contribution historique et théorique majeure à l’art de la marionnette.

(Voir Uruguay.)

Bibliographie

  • Rodríguez, Aída, and Nicolás Loureiro. Como son los títeres. Montevideo: Editorial Losada Uruguaya, 1971.