personne

Guillermo Freer

Pays

Costa Rica

Prénom

Guillermo

Nom

Freer

Naissance

Cartago, Costa Rica (1905)

Decès

San José, Costa Rica (1995)

Marionnettiste costaricain. Guillermo Freer joua un rôle essentiel dans l’histoire du théâtre de marionnettes du Costa Rica avec ses marionnettes en bois montrées depuis les années quarante sur les places du pays chaque fois qu’une fête populaire, civique ou patronale (fiestas patronales, fête dédiée à un saint célébré localement ou à la Vierge) lui en donnait l’occasion. Il contribua également à la préservation de la tradition des mascarades et des processions de géants et laissa, dans les mémoires, des spectacles comme La escuelita (La Petite École), El accidente de tránsito (L’Accident de Circulation), La corrida de toros (La Corrida) ou La casa de los Espantos (La Maison de l’Épouvante) ainsi que les personnages populaires de Don Gervasio Roncafuerte, Pantaleón, El Chinito, El Negrito Bembón (Le Petit Nègre Bembón), Rosita, El Diablo (Le Diable) ou La Calavera (La Tête de Mort) qui, au son d’une marimba, ont enchanté pendant des années petits et grands.

Un hommage lui fut ainsi rendu en 1992 lors du Festival Internacional de las Artes (Festival international des Arts) par une exposition de ses masques et de ses marionnettes à gaine (cachiporras) au Museo Nacional (Musée national).

(Voir Costa Rica.)

Bibliographie

  • http://es.wikipedia.org/wiki/Mascarada_tradicional_costarricense
  • http://www.patrimonio.go.cr/certamenes/certamen_tradiciones_costarricenses/escazu_santa%20ana%20y%20mora/Mascarada%20una%20tradicion%20que%20se%20niega%20a%20morir.html
  • Video, “Mascarada del Professor Pedro Freer García, San José, Costa Rica 1931”. A 1931 video of the puppets of a relative of Guillermo Freer, Pedro Freer (1:07 minutes): http://youtu.be/j8gwxwfUMmw