personne

Władysław Jarema

Pays

Pologne

Prénom

Władysław

Nom

Jarema

Naissance

Lwów, Pologne [aujourd’hui Lviv, Ukraine] (1896)

Decès

Cracovie, Pologne (1976)

Metteur en scène, acteur et directeur de compagnie polonais. Diplômé de l’école de théâtre de Lwów, Władysław Jarema débuta joua au théâtre à Łódź, Sosnowiec et Płock en 1920-1927. Après un séjour à Paris en 1928-1932, il travailla pour le groupe théâtral et pictural Cricot (Teatr Artystów Cricot), à Cracovie et à Varsovie comme metteur en scène et acteur. En 1939, influencé par Sergueï Obraztsov, Władysław Jarema fonda à Grodno, avec Zofia Jaremowa (son épouse), le Polski Teatr Lalek Białorusi Zachodniej (Théâtre polonais ouest-biélorusse de Marionnettes) qu’il dirigea jusqu’en 1941.

En 1945, il ouvrit à Cracovie le Teatr Lalki i Aktora Groteska avec un premier spectacle, Cyrk Tarabumba (Le Cirque Tarabumba) de Władysław Lech, sorte de revue ou parade pour marionnettes qui fraya un passage au théâtre de marionnettes en Pologne. En raison des pertes financières et du peu d’intérêt suscités par la saison suivante, les Jarema quittèrent le théâtre et revinrent au Groteska en 1948. Jarema laissa bientôt la direction du théâtre à sa femme Zofia, et, jusqu’en 1965, se consacra à la mise en scène.

Jarema fut un pionnier du théâtre de marionnettes polonais, qu’il étendit au-delà du spectacle pour enfants. Quelques spectacles confirmèrent son statut et son autorité dans les milieux théâtraux dans les années cinquante : Konik Garbusek (Le Poney bossu, 1950) de Peter Jershov ; Nowe szaty króla (Les Habits neufs de l’empereur, 1951) d’après Hans Christian Andersen, où des masques, dessinés par Kazimierz Mikulski, apparurent pour la première fois ; et, surtout, Igraszki z diabłem (Jeux avec le Diable, 1952) de Jan Drda et Noc cudów (Nuit de miracles, 1955) de Konstanty Ildefons Gałczyński avec des masques.

Cofondateur, en 1954, de l’Oddział Lalkarski PWST (Département Marionnettes de la Haute École d’État de Théâtre) à Cracovie ; il y enseigna (1954-1964) et en fut nommé directeur (1961-1964). À partir de 1972, il collabora au Wydział Lalkarski we Wrocławiu (Faculté de Marionnettes à Wrocław).

Władysław Jarema fut, avec Henryk Ryl, la plus importante personnalité de l’art polonais de la marionnette dans les années cinquante et soixante. Il arrivait du théâtre d’acteur et du théâtre expérimental et donna naissance au plus célèbre théâtre de marionnettes. Reconnu par le public et les critiques, il joua pour les adultes un répertoire inconnu des marionnettistes, et ouvrit le théâtre polonais au théâtre de masque et au théâtre poétique.

(Voir Pologne.)

Bibliographie

  • Groteska! Teatr Lalki, Maski i Aktora 1945-1995 [Groteska ! Théâtre de Marionnettes, de masques et d’acteurs 1945-1995]. Kraków: PTLiM Groteska, 1995.[S]
  • Słownik biograficzny teatru polskiego, 1900-1980 [Dictionnaire biographique du théâtre polonais, 1900-1980]. Vol. 2. Warszawa: PWN, 1994.[S]
  • Stafiej, Anna, and Henryk Jurkowski. Zofia i Władysław Jaremowie. Dokumentacjadziałalności [Zofia and Władysław Jarema. Documentation sur son activité]. Vol. 28 of “Lalkarze. Materiały do biografii” series. Ed. M. Waszkiel. Łódź, 2001 (comprenant une bibliographie).