personne
Galerie
<em>Cinderella</em> et Fred, dans <em>Cinderella</em> (1968) par Dick Myers (1921-2005). Collection : Ballard Institute and Museum of Puppetry. Photo: Sarah Nolen

Dick Myers

Prénom

Dick

Nom

Myers

Naissance

Elkhart, Indiana, États-Unis (1921)

Decès

Woodstock, New York, États-Unis (2005)

Marionnettiste américain. Dick Myers a débuté à la fin des années quarante auprès de Rufus Rose et Martin Stevens. Sa formation d’ingénieur est évidente dans ses réalisations.

Après une éclipse, il revint aux marionnettes en 1966 avec Dick Whittington. Toutes les parties visibles de ses marionnettes à la tête ronde étaient entièrement en faux bois (résine synthétique), vêtements compris. Les mouvements expressifs des bras et de la tête contrastaient avec l’allure automatique de la démarche. Le dessin presque abstrait des marionnettes, la perfection du mécanisme à tiges et l’humour des solos expliquent les succès rencontrés par Dick Whittington lors de nombreux festivals nationaux et internationaux. Suivirent Cinderella (Cendrillon, 1968), Beauty and the Beast (La Belle et la Bête, 1972) qui représenta les États-Unis aux festivals de l’UNIMA à Charleville-Mézières, et Simple Simon (Simon le simple, 1976).

Pour ces spectacles, Dick Myers reçut trois mentions d’excellence de l’UNIMA-USA (Citations of Excellence) et un prix du président des Puppeteers of America. À l’occasion d’un spectacle en Union soviétique, Sergueï Obraztsov remit lui-même une médaille à Myers. Celui-ci donna sa dernière représentation en 1978.

(Voir États-Unis d’Amérique.)

Bibliographie

  • Fettig, Hansjürgen. Rod Puppets & Table-Top Puppets [Marionnettes à tiges et sur table]. DaSilva Puppet Books, 1997, pp. 228-229.
  • Shaffer, Seth. “Dick Myers Puppets: Ready to Live Again”. Puppetry Journal. Vol. 64,  No. 1, Fall 2012.