personne

Dorina Tănăsescu

Pays

Roumanie

Prénom

Dorina

Nom

Tănăsescu

Naissance

Turnu-Severin, Roumanie (1920)

Decès

Bucarest, Roumanie (2003)

Metteuse en scène, chercheuse, professeure et marionnettiste roumaine. En 1939, Dorina Tănăsescu rejoint Lucia Calomeri, artiste dramatique et récitante, pour la création du premier groupe de marionnettistes à fils. Leur expérience constituera le noyau du théâtre Ţăndărică en 1949.

Elle fait ses études à l’Academiei de Arte Frumoase (Académie des Beaux-Arts) de Bucarest, se dédie aux marionnettes à fils et met toute sa sensibilité, son inventivité technique et son imagination au service des nombreux personnages (plus d’une centaine) qu’elle interprète avec passion et maestria. Tempérament ouvert, créative, elle participe aux recherches menées par Margareta Niculescu, metteuse en scène, en quête d’une interprétation gestuelle stylisée, autre que la simple gesticulation, imprégnée par le sens dramatique et laconique. En 1954, la recherche est mise à l’épreuve dans la création du spectacle Povestea porcului (Le Conte du Cochon), d’après Ion Creangă, mise en scène Margareta Niculescu, marionnettes Ioana Constantinescu. Puis suivent Căluțul cocoșat (Le petit Cheval bossu), mise en scène Nicolae Massim, marionnettes Ioana Constantinescu, Humor pe sfori (Humour à Fils, 1954), Milioanele lui Arlequino (Les Millions d’Arlequin, 1967), Micul Prinț (Le Petit Prince, 1960), Cartea cu Apolodor (Le Livre d’Apollodor, 1963) et de nombreux autres.

Pour ses réalisations, elle a été distinguée lauréate du prix d’État et avec le Prix d’excellence accordé par l’UNITER (Uniunea teatrală din România Union roumaine des Artistes de Théâtre), et le Premiul pentru excelență (Prix d’excellence) instauré par Tăndărică et l’UNIMA Roumanie.

Dorina Tănăsescu développe une riche activité pédagogique auprès de marionnettistes roumains mais aussi en Égypte, en Syrie, où elle met en scène de nombreux spectacles. En 1990, à la création du département Marionnettes à l’UNATC (Universitatea naţională de artă teatrală şi cinematografică Université des Arts du Théâtre et du Cinéma) à Bucarest, elle est invitée à y enseigner.

En 1976, Dorina Tănăsescu a été nommée membre d’honneur de l’UNIMA.

(Voir Roumanie.)