personne

Ahmad Sheikh Ahmad Khamsei

Prénom

Ahmad Sheikh Ahmad

Nom

Khamsei

Naissance

Téhéran, Iran (1912)

Decès

Téhéran, Iran (1996)

Marionnettiste issu de la tradition iranienne du kheimeh shab bazi (marionnettes à fils), le maître marionnettiste Ahmad Sheikh Ahmad Khamsei était un des plus populaires de son époque. Il a étudié le théâtre de marionnettes à fils traditionnel iranien auprès de Kaka Mohammad Shirazi et de son fils, Kaka Hussein. À l’aube de sa carrière, il pratique le métier de sandogh kesh, soit celui qui transporte le coffre contenant les marionnettes, les costumes et le castelet et qui installe les lieux de la performance. Faisant preuve de persévérance, il développe ses habiletés et assume le rôle principal de la performance, soit celui de morshed. Le morshed est le narrateur de la pièce. Il est assis devant le castelet, aux côtés du musicien. Il interagit avec les marionnettes et leur sert de traducteur. Les voix des marionnettes étant transmises à travers un modificateur de voix appelé un sootak ou un safir, la traduction du morshed est essentielle.

Pendant plusieurs années, Khamsei s’est associé au marionnettiste de renom Kaka Hussein. Il a par la suite présenté le spectacle de manière indépendante, avec son propre castelet. Pendant une soixantaine d’années, il a présenté la pièce populaire Bargahe Salim Khan (Le Palais du Roi Salim, voir Shah Salim Bazi). Sa performance fluide, claire, et ses improvisations nuancées sont à l’origine sa réussite. Il était un chasbideh, soit celui qui apprend l’art de la marionnette grâce à son enthousiasme et sa persévérance, mais qui n’est pas issu d’une famille de maîtres marionnettistes. Ahmad Sheikh Ahmad Khamsei a présenté des spectacles de kheimeh shab bazi dans plusieurs pays, faisant découvrir au monde entier cette forme de marionnettes à fils traditionnel iranien.

(Voir Iran.)