personne

Leokadia Serafinowicz

Pays

Pologne

Prénom

Leokadia

Nom

Serafinowicz

Naissance

Janów, Pologne [Territoires annexés par la Russie], aujourd’hui en Lituanie (1915)

Decès

Puszczykowo-Poznań, Pologne (2007)

Décoratrice-scénographe, metteur en scène, actrice-marionnettiste et directrice polonaise de théâtre de marionnettes. Leokadia Serafinowicz étudia la peinture à Wilno (aujourd’hui Vilnius) (1937-1939) puis à Toruń (1945-1948). Elle débuta comme actrice-marionnettiste en 1948 au Groteska de Cracovie, puis comme metteur en scène et décoratrice en 1952. Elle dirigea le Wrocławski Teatr Lalek (Théâtre de Marionnettes de Wrocław) en 1956-1958, travailla un temps au Banialuka de Bielsko-Biała (1958-1960).

De 1960 à 1976, elle fut directrice administrative, directrice artistique et jusqu’à 1979 conseillère artistique du Marcinek à Poznań (voir Teatr Animacji w Poznaniu), dont elle a fait un théâtre de premier plan doté d’un répertoire insolite dû à la contribution d’auteurs, de plasticiens et de musiciens contemporains. Avec ses plus proches collaborateurs, l’acteur et metteur en scène Wojciech Wieczorkiewicz et le plasticien Jan Berdyszak, elle créa Bal u profesora Bączyńskiego (Au bal du professeur Bączyński, 1960) de Konstanty Ildefons Gałczyński, O Kasi co gąski (Kasia qui perd ses oies, 1967) de Maria Kownacka, sous forme d’opéra des marionnettes, Mątwa (La Pieuvre, 1968) de Witkacy, Wesele (La Noce, 1969) de Stanisław Wyspiański, Siała baba mak (La vieille semait des pavots, 1969) de Krystyna Miłobędzka, et Wanda (1970) de Cyprian Kamil Norwid.

Elle quitta Poznań pour se consacrer à la scénographie et créer avec Wojciech Wieczorkiewicz des spectacles sur les scènes de marionnette polonaises ou étrangères, dont Co z tego wyrośnie ? (Que va-t-il devenir ?, 1988) à l’Arlekin de Łódź. Elle collabora à des films d’animation, donna des cours d’initiation théâtrale aux enfants, et d’interprétation à l’université de Poznań. Elle fut professeur au Wydział Lalkarski we Wrocławiu (Unité d’enseignement de Marionnettes à Wrocław) de Wrocław.

Elle avait fondé, dans les années soixante, un actif centre d’art pour enfants au sein du Marcinek et organisé des Konfrontacje teatralne (Rencontres théâtrales) appelées plus tard Biennale de l’art pour les enfants, où plasticiens, auteurs, musiciens et cinéastes travaillant pour un jeune public pouvaient se réunir et confronter leurs expériences.

Ses scénographies étaient centrées sur le potentiel de la métaphore, s’écartant du littéral, des séductions de la couleur et de l’illustration. Elle cherchait ses propositions d’interprétation dans la facture du matériau utilisé : bois, osier, papier, costume de l’acteur. Avec sa rigueur et sa modération, elle fut, pour reprendre les mots d’Edward Gordon Craig, une « artiste du théâtre ».

(Voir Pologne.)

Bibliographie

  • Karasińska, Marta. “Wśród lalek Leokadii Serafinowicz” [Parmi les marionnettes de Leokadia Serafinowicz]. Teatr Lalek. Nos. 1-2. Łódź: POLUNIMA, 1995.
  • Sych, Honorata. Leokadia Serafinowicz. Dokumentacja działalności [Leokadia Serafinowicz. Documentation sur son activité]. Vol. 12 of “Lalkarze. Materiały do biografii” series. Ed. M. Waszkiel. Łódź, 1996 (comprenant une bibliographie).
  • Teatr Lalek Leokadii Serafinowicz [Le Théâtre de marionnettes de Leokadia Serafinowicz]. Poznań: OOSDIM/Muzeum Narodowe, 1985.[S]